Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dear White People. Saison 1. Pilot.

1 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dear White People

Critiques Séries : Dear White People. Saison 1. Pilot.

Dear White People // Saison 1. Episode 1. Chapter I (Pilot).


Dear White People est avant tout l’adaptation du film du même nom. Créée par Justin Simien (qui est à l’origine du film original), la série nous plonge alors dans le monde ces étudiants afro-américains qui raconte la vie de ces personnages dans un monde de blancs, réfractaire aux afro-américains. Le film datant de 2014 était bon, intelligent et surtout efficace. La série, de ce que l’on voit de ce premier épisode semble prendre le même chemin. On retrouve alors tous les codes du genre, avec une pointe de folie douce qui me plaît énormément. C’est satirique et cela va au bout du sujet. C’est important mine de rien. Dear White People a été créé afin d’éduquer les blancs sur des sujets comme le racisme et les agressions en tout genre, dont le harcèlement moral. C’est en tout cas ce que le film voulait véhiculer à la base et la série semble chercher à développer un peu plus la diversité et notamment dans la vie des afro-américains tout en laissant les idées politiques et leçons d’histoires en arrière plan. De ce que l’on peut voir ici, l’introduction des personnages se fait de façon plutôt intelligente dans son ensemble avec son lot de bonnes surprises. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Dear White People soit aussi engageante même si j’avais beaucoup apprécié le film.

La vie de quatre étudiants noirs dans l‘une des plus prestigieuses facultés américaines, où une soirée à la fois populaire et scandaleuse organisée par des étudiants blancs va créer la polémique. Dear White People est une comédie satirique sur comment être noir dans un monde de blancs.

Pour la simple et bonne raison qu’adapter des films en séries n’est pas toujours ce qu’il y a de plus facile. Dear White People choisit aussi un point de vue sur la vie afro-américaine différent de ce que l’on a pour habitude de voir dans le monde des séries et notamment des comédies. On a eu Black-ish qui prend le point de vue d’une famille dont le patriarche cherche à démontrer ses idées avec une pincée de morale elle aussi bienvenue. Ce n’est qu’un exemple mais Dear White People nous plonge avant tout dans un univers de campus élitiste où des afro-américains tentent de se faire une place. Pas dans l’engagement politique que la série pourrait déverser, mais plutôt dans les relations diverses et variées que cela peut créer au sein d’une même communauté. Dear White People n’oublie pas de faire des références (notamment à la pop culture américaine comme dans le film : ici ce sera Game of Thrones et cie), tout en parlant de choses différentes. Notamment le petit « Dear White People… » de la fin de l’épisode. C’est soigné dans l’écriture et l’on ne pouvait pas attendre mieux. C’est aussi un univers dans lequel il est facile de pénétrer tant les mots utilisés sont intelligents et légers à la fois. Dear White People n’en fait pas des tonnes et on a tout de suite envie de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, intelligente et efficace. Dear White People promet de belles choses comme le film dont la série est originaire.

Commenter cet article