Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Henri IX. Saison 1. Pilot (UK).

19 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Henri IX

Critiques Séries : Henri IX. Saison 1. Pilot (UK).

Henri IX // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Faire une comédie sur Henri IX, c’était une bonne idée. Le retour à l’écriture de Dick Clement et Ian La Frenais est plus ou moins une bonne nouvelle. Je connais très peu The Likely Lads, mais ils savent très bien s’y prendre. C’est ce que l’on ressent tout au long de ce premier épisode d’Henri IX. On se retrouve alors avec des tas de séquences sympathiques, des tas de gags (pas toujours drôles) mais un milieu ultra classique. C’est comme si l’on revenait à la bonne vieille époque des sitcoms d’un autre temps. J’aime bien le côté nostalgique de la chose, même si ce n’est pas forcément exceptionnel non plus à certains moments. Disons que j’espérais quelque chose de différent. Mais en restant dans une terrain familier permet aux scénaristes de produire quelque chose d’assez correct et surtout drôle. Je pense que le plus important dans une comédie c’est de savoir être drôle et pour le coup, cela fonctionne assez bien par moment. L’idée de la crise de la quarantaine est tout de même un bon point de vue. C’est fun car il y avait largement de quoi faire avec cette époque, en plus d’ajouter une vision des choses qui reste un brin moderne. Cela a beau être une comédie dans la pure tradition du terme, c’est plutôt bien fichu malgré tout. Notamment car les personnages traitent de sujets qui pourraient facilement être des sujets actuels. Notamment l’homosexualité.

Un homme souffre d'une crise de la quarantaine, sauf qu'il est également Roi de Grande-Bretagne et du Commonwealth.

La série parle de tout un tas de choses, parfois trop de choses. En effet, ce premier épisode a tellement de trucs à nous raconter que l’on finit par se demander si c’était vraiment nécessaire. Henri IX est donc surtout une comédie un brin nostalgique avec plein de gags en tout genre. J’ai toujours aimé les comédies britanniques mettant en scène des personnages plus âgés (Vicious est un bon exemple, mais bien d’autres sont aussi exemplaires dans le registre). Visuellement et verbalement, Henri IX se sent à l’aise et sait mettre à l’aise son spectateur ce qui est une bonne nouvelle dans son ensemble. Ce n’est sûrement pas ce que les créateurs ont fait de mieux dans leur vie car j’ai de bien meilleurs souvenirs de The Likely Lads (du peu que j’avais vu). Mais il y a suffisamment de choses à faire là dedans pour me donner envie de voir les épisodes suivants. J’espère juste qu’ils vont pouvoir étendre l’univers et le développer un peu plus que l’image que l’on a ici. C’est surtout des tas de dialogues et de gags qui s’enchevêtrent les uns sur les autres sans qu’il n’y ait besoin de cohésion dans son ensemble. Finalement, Henri IX pourrait être une agréable surprise si la suite est bien meilleure.

Note : 5/10. En bref, drôle et classique.

Commenter cet article