Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 3. Episodes 4, 5 et 6.

13 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 3. Episodes 4, 5 et 6.

iZombie. Saison 3. Episodes 4, 5 et 6. Wag The Tong Slowly / Spanking the Zombie / Some Like it Hot Mess.


Avec ces trois épisodes, iZombie continue d’explorer d’autres histoires mais revient à la formule la plus classique. Notamment avec le côté de « Spanking the Zombie » qui transforme notre très chère Liv en quelqu’un de complètement différent mais terriblement drôle. C’est d’ailleurs l’épisode le plus réussi des trois et c’est peut-être un truc à étudier. Il faut peut-être que les scénaristes se demandent si finalement iZombie ne fonctionne pas mieux avec la formule qu’elle a créé. « Wag the Tongue Slowly » est à côté de ça l’un de ces épisodes qui cherche à faire en sorte de donner un coup de fouet à la suite de l’histoire. Ce sont des épisodes qui mettent en place des choses pour la suite, dans un futur proche. Et dans un sens, cela fonctionne plutôt bien. L’épisode n’est pas exceptionnel, mais il permet de placer les personnages à de nouveaux endroits. Avec le triangle amoureux Ravi, Payton et Blaine dans l’épisode précédent, la série parvient à aller de l’avant ici et à tenter de nous donner de nouvelles pistes pour la suite. Notamment car Ravi se retrouve plus ou moins seul de son côté pendant que Blaine et Payton vont passer la plupart de cet épisode ensemble. Ravi est en pleine dépression et cela se ressent. Je me demande ce que iZombie compte réellement faire par la suite mais je ne serais pas surpris qu’elle décide de tuer Ravi.

Ce n’est pas que je n’aime pas Ravi mais uniquement que cela pourrait être une piste intéressante. Ou bien le transformer en zombie, ce qui pourrait créer un nouvel enjeux. Surtout si Ravi tente de le cacher à tout le monde de la meilleure des façons. Il sait comment cela fonctionne. Mais je m’égare. Car « Wag the Tong Slowly » n’est pas au fond un épisode avec plein de bons twists bien balancés. Et on ne peut pas dire que ce triangle amoureux soit ce que je préfère dans la série non plus. Oui, c’est sympathique mais ce n’est pas suffisant. Je préfère largement l’évolution de Major cette année et notamment sa relation avec Liv. Il y a quelque chose qui sort du commun là dedans, qui sort de ce que iZombie a déjà fait avec ses deux premières saisons et c’est assez rassurant à mon goût. Il passe ici son temps à chercher Natalie, malgré le danger que cela créé pour lui. C’est une bonne idée mais le cas de la semaine est plutôt fun à côté ce qui nous permet de passer un agréable moment. A un moment, l’épisode m’a donné l’impression de voir un sous Ocean’s Eleven, ce qui s’avère fun mais pas exceptionnel pour autant. Dans « Spanking the Zombie », iZombie reprend des couleurs. Il faut dire que Liv en maitresse SM c’est juste drôle et brillant.

Je n’en attendais pas moins de la part de la série. Surtout que Rose McIver connait très bien comment son personnage fonctionne et sait toujours trouver le petit truc qui va faire que cela fonctionnera encore mieux. Elle était parfaite avec le cerveau de Sweet Lady Pain (quel nom !). L’idée de nous plonger dans le monde BDSM était bonne car c’est sujet à beaucoup de fun. iZombie n’est pas là pour faire ce que Les Experts a fait avec Lady Heather ou encore 50 Nuances de Grey. Elle est là pour que l’on s’amuse et que l’on rigole. Les flashs que Liv va avoir durant l’épisode sont eux très drôles et permettent de démontrer intelligemment pourquoi iZombie fonctionne aussi bien quand elle ne se prend pas la tête. Car oui, cet épisode ne laisse pas de part aux personnages ennuyeux ou aux intrigues qui veulent faire pleurer dans les chaumières. C’est tout le contraire. En parallèle on suit aussi les aventures de Major, qui sont elles aussi plutôt sympathiques et permettent encore de développer la mythologie de la série. Je dirais cependant que Rose McIver et Robert Buckley ont réussi à créer l’une des scènes les plus touchantes de la série dans cet épisode. Et rien que pour ça, je suis ravi.

Mais c’est là que « Some Like it Hot Mess » arrive et que les choses se gâtent un peu. La série sait très bien faire des tas de choses mais par moment elle se heurte à certains problèmes. Ce n’est pas que cet épisode était mauvais, mais disons que le cas de la semaine n’était pas suffisamment bon pour tenir tout l’épisode. Ce n’est donc pas totalement raté, surtout qu’il y a des tas de bonnes choses ici et là qui sont à prendre individuellement. Je pense que l’erreur de cet épisode c’est le cerveau que Liv mange. C’est sûrement la personnalité la moins intéressante que la série lui ait offert et c’est bien dommage. J’aurais adoré que le tout soit beaucoup plus fun. Mais bon, on ne peut apparemment pas toujours tout demandé à iZombie. Finalement, si ces trois épisodes sont réellement très inégaux, ils n’en restent pas moins efficaces. J’apprécie que la série prenne parfois quelques risques et développe ainsi les personnages et leurs personnalités. On verra comment la suite de la saison évolue mais quand je sais désormais qu’il y aura une saison 4 je suis rassuré.

Note : 6.5/10, 8.5/10 et 5/10. En bref, trois épisodes inégaux.

Commenter cet article