Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Loaded. Saison 1. Pilot (UK).

9 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Loaded

Critiques Séries : Loaded. Saison 1. Pilot (UK).

Loaded // Saison 1. Episode 1. Pilot.


John Brown, à qui l’on doit des épisodes de Fresh Meat mais également Mongrels et Misfits, développe ici ce qui aurait pu être une version britannique de Silicon Valley ou bien un reboot de The IT Crowd. Sauf que ce n’est pas totalement ça non plus. Parler de geeks devenus riches n’est pas forcément ce qu’il y a de plus étonnant ni même ce qu’il y a de plus original au monde. Mais Loaded tente de le faire à sa façon et c’est un truc qui fonctionne par moment. La comédie dégage ici une bonne énergie qui nous permet d’apprécier assez facilement ces personnages. Si sur certains points Loaded pourrait ressembler à Silicon Valley, je préfère encore la série de HBO. Notamment car au delà de la comédie, il y a une réflexion sur la Silicon Valley et sur le monde des start-ups. Ici, la série se contente plus ou moins de nous faire rire avec l’histoire de nouveaux riches que Loaded nous offre. Le fait est que l’humour de la série, écrit par John Brown, tente de nous faire rire. Il tente presque en s’acharnant, ce qui ne permet pas de créer une légèreté ambiante et un attachement pour les personnages ou même l’univers. C’est donc une comédie un peu étrange, qui d’un côté fonctionne plutôt bien et qui d’un autre ne fonctionne pas trop.

Quatre amis, devenus multi-millionnaires après avoir vendu leur entreprise de jeux vidéos pour 246 millions de livres, se transforment en joueur dans un jeu appelé la vie

Par ailleurs, Loaded a des tas d’idées à nous offrir, mais elle se cherche encore. Elle semble se risquer à vouloir tout faire pour nous faire sans parvenir à le faire totalement. Et cet échec est justement problématique à mon goût. La thématique de l’argent et de ses vices est quelque chose qui a du potentiel, surtout avec des personnages comme ceux de Loaded mais je ne suis pas sûr et certain que j’ai envie d’aller au delà de ce pilote. Malgré la bonne volonté et le fait que cela reste plutôt correct la plupart du temps, je m’attendais vraiment à un truc différent. Et comme la lumière que dégage la série ne m’éblouie pas suffisamment, je ne suis pas sûr d’avoir envie d’aller bien plus loin. Aucun personnage ne m’a donné envie de réellement m’attacher, même si leurs conneries restent amusantes quand elles le veulent bien. La série a besoin de se détendre, de prendre son temps et de se concentrer afin d’éviter de partir dans tous les sens comme dans ce pilote et ainsi de perdre complètement le téléspectateur qui s’attendait sûrement à un truc différent.

Note : 5/10. En bref, rien de bien exceptionnel.

Commenter cet article