Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 6. Episode 12.

2 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 6. Episode 12.

Scandal // Saison 6. Episode 12. Mercy.


Avec un tel épisode, je trouve que Scandal ne s’en sort pas trop mal. Disons que c’est pas très bon, mais que cela aurait pu être pire. Je n’ai jamais été un grand fan des épisodes de Scandal cloisonnés, qui sont enfermés dans des lieux. Ces épisodes sont là pour gagner de l’argent sur le budget de la série, mais même si cela ne se ressent pas autant que l’on ne pourrait l’imaginer, je trouve qu’il manque un petit truc là dedans qui aurait pu rendre cet épisode de Scandal réellement plus excitant. Les personnages se retrouvent plus ou moins coincés dans la Maison Blanche tout au long de l’épisode, ce qui donne parfois cette impression que la série veut en faire des caisses, jouer un peu trop la carte too-much sur le drama et c’est sûrement ce qu’il y a de plus décevant là dedans. Même si cela reste correct malgré tout. Globalement, ce n’est pas un bon épisode, je l’ai dit plus haut, mais je n’ai pu m’empêcher d’imaginer que finalement ce n’était peut-être pas aussi catastrophique que cela n’aurait réellement pu l’être. La conclusion de l’épisode n’a pas vraiment de sens, mais si je regardais Scandal pour son sens des réalités, alors je pense que j’aurais arrêté depuis un bon bout de temps. Le truc qu’il y a avec Scandal c’est qu’elle gâche des tas d’idées et tente de faire des trucs qui ne ressemblent pas forcément à grand chose de réaliste.

Mais c’est plus ou moins bien fait. Pour ce qui est de la relation entre Olivia et Fitz, je trouve que la série n’arrive pas à faire grand chose. C’est toujours la même sérénade jouée encore et encore. On a l’impression que Scandal ne sait jouer que sur le je t’aime moi non plus qu’il y a entre ces deux personnages, sans parvenir à faire grand chose d’autre. Alors qu’au fond, il y avait largement de quoi faire pour nous offrir bien plus de surprises. Il y a des personnages qui n’ont plus aucun intérêt, comme Papa Pope. Ce dernier a besoin de déguerpir rapidement de la série. Le fait est que Scandal tire sur la corde depuis bien trop longtemps et que c’est à mon humble avis un vrai problème. Ne devrait-il pas être puni pour ses actions par exemple ? C’est comme si tout le monde dans Scandal avait une immunité pour tout. Sauf que cela n’a pas vraiment de sens. Et puis il y a des trucs qui n’ont strictement aucun intérêt narratif comme le triangle amoureux entre Quinn, Charles et Huck. Ce n’est pas que je n’aime pas Huck ou Quinn mais c’est uniquement que dans ce genre d’intrigues ces personnages sont ennuyeux à mourir. Quand les deux étaient sur le devant de la scène alors Scandal savait redevenir intéressante. Et c’est dans ce genre de situation qui me désole légèrement.

Note : 4/10. En bref, c’est toujours mauvais et pourtant, ça a l’air de fonctionné.

Commenter cet article