Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sense8. Saison 2. Episode 6.

29 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sense8

Critiques Séries : Sense8. Saison 2. Episode 6.

Sense8 // Saison 2. Episode 6. I Have No Room in my Heart for Hate.


Quand la série décide de jouer avec les éléments les plus familiers de chacun des personnages, cela donne un épisode avec une vraie charge émotionnelle. C’est ce qui se passe avec « I Have No Room in my Heart for Hate ». Je dois avouer que l’épisode a très bien fonctionné sur le plan émotionnel. Dans cet épisode, les personnages retournent chez eux, à la maison. Enfin, en quelque sorte. Nous avons par exemple Riley qui part en voyage à Chicago afin d’avoir plus d’informations sur Whispers. Ce n’est pas un retour à la maison pour elle, mais ça l’est pour Will. Surtout que ce dernier doit engager son meilleur ami et coéquipier Diego afin d’aider Riley. Tout cela permet à Will d’avoir de la place pour faire ses excuses à Diego. Et l’épisode fonctionne très bien dans ce sens là car l’émotion que la série parvient à créer est bonne. Cet épisode se découpe donc entre Will et Diego, Capheus et sa mère, mais aussi Sun et les souvenirs qu’elle a de ses parents. Tout cela apporte beaucoup de coeur à Sense8 et encore plus qu’habituellement. C’est sans compter que l’histoire fonctionne grâce au rassemblement des personnages. Quand à Chicago nous en découvrons un peu plus sur l’histoire de Sense8 et des questions que l’on pouvait avoir, la série continue de jouer la carte des questions.

Si le fait que tout le monde soit avec Riley à la fin de l’épisode est encore l’une des belles occasions que Sense8 a de montrer que tout le monde est connecté, ce n’est pas forcément ce que j’ai préféré. La discussion que Riley a à la fin de l’épisode EST ce moment dont la série avait besoin à ce moment là. C’est une très belle façon d’offrir une partie de la conclusion tout en balançant de nouvelles pistes. A côté de ça, je trouve que les excuses de Rajan ont beau très bien s’intégrer dans un tel épisode, ce n’est pas forcément la partie de l’épisode que j’ai préféré. Peut-être aussi car Rajan n’est pas un personnage que j’adore et qui a toujours eu une vraie place dans Sense8 pour moi. Contrairement à Capheus qui a su cette année devenir un personnage bien meilleur et plus intéressant. Il continue de m’impressionner et cette semaine c’est un registre plus émotionnel que la série tente d’exploiter. Son histoire est probablement la meilleure de la saison juste derrière celle de Sun. Car oui, Sun est encore une fois ici le meilleur personnage de Sense8. Ses aventures me touchent et apportent un truc en plus. Surtout que pour le coup, cette fois-ci c’est le souvenir de ses parents qui prend une forme intéressante. J’espère que la suite de la saison sera d’une aussi bonne facture qu’un tel épisode car je suis encore une fois impressionné par ce que Sense8 est capable de produire quand elle est inspirée.

Note : 9/10. En bref, un bel épisode de Sense8.

Commenter cet article