Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 12.

26 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Americans

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 12.

The Americans // Saison 5. Episode 12. The World Council of Churches.


Alors que nous sommes à un épisode de la fin de la saison, The Americans ressert son histoire autour de ses personnages, des intrigues de la saison mais également des enfants Jennings. A commencer par Paige alors que Liz et Phil parlent plus amplement de l’histoire qu’ils ont vécu et comment ils ont fini ensemble. Quand Paige depuis à ses parents s’ils pensent que les noms qu’ils sont aujourd’hui sont leurs vrais noms, la question est complexe et n’a pas de réponse facile. The Americans ne tourne pas autour du pot mais parvient à le faire ressentir au travers des expressions de Keri Russell et Matthew Rhys. Ces deux là forment un duo du tonnerre que la série a réussi à construire au fil des années de façon intelligente. Ce que j’apprécie avec Paige Jennings, c’est que ce n’est pas une adolescente de série comme on a l’habitude de voir. De plus, elle n’a pas la même façon de fonctionner ou de penser, ce qui permet d’éviter tous les clichés de l’adolescente rebelle comme on a l’impression de voir encore et encore dans les séries. Paige est une jeune fille qui n’a pas froid aux yeux et qui cherche à comprendre le monde qui l’entoure. C’est ce qui rend son personnage intelligent et parvient à rendre The Americans encore plus intéressante. Car le personnage de Paige reste important dans l’univers de The Americans, c’est la future génération que la Russie prépare afin de poursuivre le travail de Phil et Liz (mais aussi d’autres couples).

Le symbole le plus intéressant de cet épisode est probablement celui de Paige qui ôte sa croix et la jette devant les yeux de ses parents. Paige a changé, elle n’est plus du tout la même qu’au début de la série. Elle n’est plus innocente et continue de s’entraîner. Quand elle s’entraine à la fin de l’épisode, elle montre sa détermination et je trouve ça plutôt intelligent de la part de The Americans. Pour ce qui est de la mission de Phil et Liz cette fois-ci, The Americans continue de nous offrir pas mal de bonnes surprises en tout genre. Il y a largement de quoi s’amuser et c’est une très bonne chose. Le résultat est d’ailleurs clairement à la hauteur lui aussi. Mais The Americans ne s’arrête plus au sol américain. La série continue de nous plonger dans ses aventures russes, ce qui est là aussi une belle occasion de rendre un brin plus mondiale ce qui n’était que l’histoire d’un couple dans une banlieue calme aux Etats-Unis. Finalement, The Americans continue de développer son univers tout en concluant petit à petit la saison. Je trouve que cela manque tout de même un peu de Henry (et Stan par la même occasion). Et je serais vraiment curieux de découvrir ce qu’ils pourraient faire par la suite car la prochaine saison est la dernière et j’ai presque peur de la regarder. The Americans risque de tellement me manquer l’année prochaine…

Note : 10/10. En bref, The Americans continue de briller intelligemment.

Commenter cet article