Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 23.

26 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 23.

The Flash // Saison 3. Episode 23. Finish Line.
SEASON FINALE


Oh le subterfuge ! C’est un peu too-much tout de même… Donc Iris Well-Allen n’est pas décédée. Le petit twist qui est révélé dès le début de l’épisode n’est pas surprenant mais j’aurais largement préféré que The Flash décide de tuer Iris. Ce n’est pas que Iris est aussi chiante qu’à l’époque mais disons qu’elle se dirige désormais dans la bonne direction. C’est donc HR qui a décidé de se sacrifier pour l’équipe, ce qui permet au personnage d’avoir un brin d’émotion à délivrer alors qu’il était surtout là pour nous amuser. Si je pensais que Iris allait de toute façon s’en sortir, je n’aurais jamais pensé à cette histoire de changement de visages. J’aurais cru au premier abord que les choses allaient être complètement différente. Je pense que cet épisode est une bonne occasion de créer une nouvelle direction pour les aventures de la série, peut-être pour corriger intelligemment les problèmes du passé. Maintenant que Iris est sauvée, le paradoxe temporel créé par Savitar est défait, mais pour une raison difficile à comprendre, il ne disparaît pas tout de suite. C’est encore une fois tiré par les cheveux mais comme toute cette saison 3 de The Flash, je trouve que la série a eu un peu de mal à aller au bout et à nous surprendre de la bonne façon. Si Savitar ne disparait pas tout de suite c’est uniquement car il reste presque 40 minutes d’épisode à remplir et que Savitar était le seul vilain de la saison qui pouvait apporter un face à face final digne de ce nom. C’est en tout cas ce que l’on a envie de garder en tête…

Plutôt que de combattre Savitar de façon ultra classique, Barry de s’y prendre d’une toute autre façon. Il choisit donc d’utiliser les conseils de Snart et de choisir un chemin beaucoup plus lumineux et moins sombre. Il décide donc d’inviter Evil Barry à STAR Labs dans le but que l’amour triomphe sur la haine. Mais l’on sait que c’est une façon trop facile de régler un problème, surtout dans une série de super-héros. Il y a toujours un face à face… Par ailleurs, la conclusion même de la saison laisse des pistes pour la suite de la série. Je ne sais pas du tout ce qu’ils comptent faire avec la saison 4 mais pour le moment cela ne me rend pas plus curieux que ça. Il y a toujours ces problèmes de temporalité avec la série que j’ai un peu du mal à avaler. Si la série pouvait se renouveler un peu plus je ne serais vraiment pas contre, mais pour le moment.. ce n’est pas trop ce qui a l’air d’être prévu. Par ailleurs, The Flash ne nous offre pas ici un grand season finale. C’est moins bon que les années précédentes, loin d’être exceptionnel tant sur le plan des personnages que de l’intrigue. Reste alors quelques moments d’émotions entre les personnages qui tentent d’apporter un petit truc en plus… « Finish Line » ne restera donc pas dans les anales de ce que The Flash a su faire de mieux. C’est dommage car cette saison a tellement été décevante que j’avais envie de voir un final digne de ce nom…

Note : 5/10. En bref, un final en demi teinte qui n’offre rien de grandiose, juste le stricte minimum alors que l’introduction était plutôt sympathique…

Commenter cet article

Jypy 28/05/2017 23:30

Euh, dans les annales, avec deux n, sinon on peut imaginer des supposi...tions. :-D :-P