Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Twin Peaks. Saison 3. Episodes 1 et 2.

23 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Twin Peaks

Critiques Séries : Twin Peaks. Saison 3. Episodes 1 et 2.

Twin Peaks // Saison 3. Episodes 1 et 2. The Return (Part 1 & 2).


Cela faisait un sacré bout de temps que l’on n’avait pas entendu parler de David Lynch. Puis Showtime a lancé le projet fou : faire revivre Twin Peaks. Faire une suite à la série culte des années 90. Sauf que ce come-back attendu comme le messie (étant donné que la série avait été annulée après deux saisons sont qu’il n’y ait vraiment de conclusion) a bien failli ne pas voir le jour, à cause de David Lynch, trop gourmand pour le tournage de la série. Et puis les partis se sont mis d’accord et là le projet a pu être lancé. Ce nouveau Twin Peaks c’est la saison 3 de la série, près de 20 ans après. Si le réalisateur avait disparu depuis 2006 et son film Inland Empire, il revient sur le devant de la scène et il était temps. Encore aujourd’hui, Twin Peaks a inspiré des tas de séries différentes (la dernière en date est sûrement Riverdale). Si cette série en a inspiré d’autres, ce n’est pas la série la plus simpliste. Il faut s’accrocher d’épisodes en épisodes pour comprendre ce qu’elle veut réellement nous dire. C’est complexe, insolite et surtout ambiguë mais c’est justement tout cela qui rendait le tout si mystérieux et si fascinant. De David Lynch, je ne retiens pourtant pas en premier cette oeuvre là, je préfère largement Mulholland Drive qui reste encore dans mon esprit comme l’un des meilleurs films de tous les temps.

Ce retour est ici très étrange, perturbant. Il est difficile de mettre des mots sur ce que le film nous propose tant le tout sait être à la fois troublant, drôle et étrange. Ce n’est pas facile de mettre des mots sur ce premier épisode d’une heure cinquante. Pour autant, si la vision de David Lynch reste intéressante, elle a aussi vieillie. Alors que Twin Peaks a créé un genre et influencé des tas d’oeuvres par la suite, elle est aujourd’hui un peu ringardisée dans le fond et la réflexion par d’autres séries. C’est un peu le seul problème que je vois là, même s’il reste minime malgré tout. Surtout que Twin Peaks reste la même. Elle n’a pas bougé d’un iota. On a l’impression que la saison a été tournée en 1992 et qu’elle a juste été convertie en HD. C’est une sensation étrange que de ressentir le fait que cette série n’a pas tant changé que ça. David Lynch a tout donné dans l’écriture de cette nouvelle saison car cela a beau ne pas avoir de sens, cela n’a pas de sens de la meilleure façon qu’il soit. Twin Peaks ne lésine donc pas sur bon nombre de scènes psychédéliques, avec notre agent Dale Cooper dans la seconde partie de l’épisode. C’est en tout cas un retour qui ne peut pas laisser indifférent. Le mélange des idées s’associe très bien à ce que la série veut nous compter ici.

Si Showtime doit probablement apprécier le résultat, ce qui est très intéressant avec Twin Peaks ici c’est que la chaîne n’a imposé aucune limite au réalisateur et scénariste, et cela se ressent. C’est un épisode dans la pure tradition de ce que sait faire Lynch et surtout de ses délires les plus fous. Mais c’est pour cela que j’aime aussi ce premier épisode. Il y a des éléments mélangés de tellement de choses, du policier, du soap, du thriller, du fantastique, etc. Tellement de choses en même temps qui rendent le tout si fascinant. Et le tout est ponctué par des imageries cauchemardesques qui ramènent à Mulholland Drive ou encore Inland Empire (le dernier film en date du réalisateur). On retrouve aussi un peu des débuts de Twin Peaks dans ce premier épisode. Je me souviens que la seconde saison était bien moins bonne que la première et ce qui est intéressant ici c’est que ce premier épisode nous rappelle grandement les début de la série. C’est rassurant car c’est aussi la preuve que la série peut continuer sans problème et qu’elle le mérite. Plutôt que de rester à Twin Peaks, la série décide de nous embarquer dans divers endroits et dans la chambre rouge, Cooper attend. Le côté mystique de Twin Peaks continue de hanter la série, en espérant juste que la suite soit d’aussi bonne facture…

Note : 8/10. En bref, un retour étonnant et fascinant.

Commenter cet article