Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Last Man Standing (Saison 6, 22 épisodes) : la fin d’une époque

18 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Last Man Standing

Last Man Standing (Saison 6, 22 épisodes) : la fin d’une époque


Après 6 saisons de bons et loyaux services, ABC a décidé de donner fin à Last Man Standing. Si je trouve que la raison reste justifiée, cela ne veut pas pour autant dire que cette série ne va pas un peu me manquer. Il y avait un truc de tellement étrange avec cette comédie qu’elle me faisait revenir semaines après semaines sans problème. Je suivais alors les aventures des personnages au gré des épisodes les plus mauvais mais aussi les meilleurs. Ce qui est étrange avec cette comédie, c’est qu’elle ait vécu aussi longtemps. Produite par une autre maison de production que ABC, elle aura tout de même eu des années de sursis sans trop de problèmes. Quand on voit le season finale (et maintenant series finale) de Last Man Standing, on se rend rapidement compte que finalement cette comédie n’était pas mauvaise. Elle était juste méconnue ou alors son humour n’était pas suffisamment familial, ou de la trempe de ce que ABC propose ailleurs. Pourtant, Last Man Standing reste une comédie familiale qui avait une façon de traiter les choses vraiment intéressante. Ca changeait de ce que l’on avait pour habitude de voir et c’est peut-être aussi pour ça que la comédie fonctionnait si bien.

Je sais que je vous parle de Last Man Standing chaque année, que personne ne doit se soucier de ce que je dis mais peu importe, avec ces vingt-épisodes de galères comme de bons moments je me suis à nouveau épris du jeu de la famille et de ses personnages assez souvent farfelus. Cette comédie n’est pas la plus cohérente du monde et pourtant, elle parvient malgré tout à nous décrocher des rires, des sourires et même parfois à devenir un peu plus émouvante dès que les intrigues collent un peu plus avec la réalité des choses. Last Man Standing a réussi un truc durant six ans et encore cette année c’est à prendre des histoires de la vie de tous les jours et, sans nécessairement donner une bonne ou une mauvaise réponse à la fin, trouve le moyen de nous faire rire et de nous faire passer un bon moment. Pas besoin de faire des comédies qui cherchent toujours à raconter des aventures d’un autre monde. Après tout, les trucs les plus funs se produisent souvent dans les séries les plus simples. Et dans Last Man Standing, c’est clairement le cas. Pas besoin d’en attendre énormément de la part de ces personnages, l’ensemble se suffit à lui-même et le résultat est assez étonnant à sa façon. Comme dans le dernier épisode par exemple où je n’ai peut-être pas totalement compris pourquoi faire une histoire absurde sur du kickboxing mais qui parvient à rassembler tout le monde.

Et c’est ce que des comédies familiales comme Modern Family ont du mal à faire aujourd’hui, créer un engouement chez le téléspectateur qui lui permet de se sentir chez lui. Ce n’est pas que je n’aime pas les comédies familiales de ABC (bien au contraire, je les adore) mais disons que Last Man Standing aura toujours une petite place auprès de moi car quand je me souviens des débuts chaotiques de la série lors de sa première saison, je vois qu’elle a su se relever, proposer un truc beaucoup plus original et satisfaire ainsi le téléspectateur que je suis. Quand on cherche une comédie sans prise de tête, on vient regarder un épisode de Last Man Standing, tranquillement. De plus, Tim Allen est clairement parfait dans ce rôle là qui me rappelle Papa Bricole, la comédie dans laquelle il incarnait encore une fois un patriarche dans les années 90 et qui avait connu un certain succès sans pour autant faire énormément de bruit non plus. Tim Allen c’est cette folie douce, familiale et chaleureuse dont toutes les comédies familiales ont besoin. Certaines ont un atout, d’autres non. Quoi qu’il en soit, je fais ici mes adieux à Last Man Standing, non sans une petite pincée au coeur mais ce n’est pas grave, je suis sûr que je trouverai une autre comédie dans laquelle me réfugier rapidement…

Note : 6/10. En bref, une saison sereine et drôle.

Commenter cet article