Critiques Séries : American Gods. Saison 1. Episodes 6 et 7.

Critiques Séries : American Gods. Saison 1. Episodes 6 et 7.

American Gods // Saison 1. Episodes 6 et 7. A Murder of Gods / Prayer For Mad Sweeney.


American Gods continue de surprendre grâce à une narration toujours aussi complexe et fascinante. Après les révélations de l’épisode 1.05, American Gods peut se concentrer un peu plus sur cette guerre à venir. On reprend alors notre petit road trip avec Shadow et son employeur. Le but est de créer une armée de Dieux afin de survivre. Car c’est clairement une question de sortie à la fin. A Vulcan nous faisons alors connaissance du dieu du feu et du métal (et apparemment il n’est pas présent dans le roman de Neil Gaiman), ce qui nous permet de plonger toujours un peu plus dans la pénombre de cette histoire et ce qu’elle a de bien intéressant à nous raconter. Il y a une vraie quête identitaire parmi les personnages, ce qui est une très bonne chose dans un sens mais implique aussi de gros changements dans la dynamique de la série. American Gods est clairement en train de faire évoluer son histoire discrètement, ce qui est rassurant et permet également de s’émanciper un peu du roman d’après ce que j’ai pu lire à droite et à gauche. Si American Gods a déjà plus ou moins fait ce qu’elle fait ici par le passé, elle parvient à confirmer tout ce qu’elle a déjà mis en place de façon plutôt intelligente et rassurante. Tout cela est aidé par une mise en scène toujours au poil et une musique originale qui donne un ton à la série.

Ce qui me fascine avec American Gods c’est que l’univers de la série n’a de cesse de s’étendre et de se développer au fil des épisodes. On en apprend toujours plus sur chacun des personnages et le périple continue d’être palpitant et passionnant. Notamment avec l’intégration du point de vue de Laura. J’aime bien ce que la série tente de faire avec ce personnage, poussant alors le scénario dans de nouvelles directions tout aussi passionnantes que celles de Shadow ou encore des autres bien entendu. Notamment Mad Sweeney que j’aime bien également. C’est un personnage qui sait où il doit être et prend alors la place qu’il a avec aisance et fascination. Cet épisode parvient à prendre en compte tout ce que la série a mis en place jusqu’à présent, ce qui s’avère être assez rassurant dans son ensemble. Le côté road trip est par ailleurs une partie que j’aime beaucoup dans cette série. Dans « Prayer for Mad Sweeney », les choses sont légèrement différentes mais une fois de plus American Gods sait rester complémentaire d’épisodes en épisodes. Laura occupe alors une place encore une fois importante dans le récit. Alors que cet épisode prépare le dernier périple de cette saison étant donné qu’il s’agit de l’avant dernier épisode, nous pouvons alors comprendre que Laura est un personnage bien mieux développé que Shadow par exemple alors qu’au premier abord, ce devrait être l’inverse.

Et justement, la narration étonnante d’American Gods permet de sortir des sentiers battus de séries du même genre (bien qu’il n’y ait pas forcément de série similaire). Tout cela nous éloigne un peu des enjeux de départ mais American Gods continue de développer son univers et les personnages qui vont avec. Si je trouve que la série a parfois un peu de mal à trouver son équilibre entre ce qu’elle doit faire et ce qu’elle veut faire, Bryan Fuller et ses équipes trouvent toujours une parade rendant alors le tout beaucoup plus passionnant à mon goût. Avec cet épisode, on se concentre énormément sur l’histoire d’Essie Tregowan/McGowan, jeune irlandaise qui connait dans sa vie à la fois la chance et le malheur. Cette histoire nous permet de savoir comment Mad Sweeney est arrivé en Amérique. Tout cela implique une nouvelle fois des révélations qui aident le récit à aller de l’avant. La série conserve alors ici tout ce qui a fait son succès par le passé et tout ce qui peut faire son succès dans le futur. En même pas une saison et seulement sept épisodes, j’ai déjà hâte de voir le tout dernier qui sera le prochain. Par chance, Starz a de toute façon déjà renouvelée American Gods pour une saison 2 ce qui va nous permettre de revenir rapidement nous plonger dans cet univers fascinant et si différent.

Note : 9/10 et 7.5/10. En bref, American Gods continue de me fasciner..

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article