Critiques Séries : Broken. Saison 1. Pilot (UK).

Critiques Séries : Broken. Saison 1. Pilot (UK).

Broken // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Parler des problèmes de la religion dans le monde contemporain, ce n’est pas quelque chose que l’on a l’impression de voir tous les jours dans les séries et je dois avouer que ce n’est pas plus mal. Cela permet à Broken d’avoir quelque chose d’un peu plus original à raconter. Mais ce qui fait surtout la réussite de Broken c’est avant tout Sean Bean et Anna Friel qui excellent dans ce portrait de la pauvreté et de la religion dans la Grande Bretagne actuelle. Ce qui est assez étonnant c’est la capacité de Sean Bean à toujours être quelqu’un de bon dans ses rôles. Dans cette série de BBC1, Sean Bean est un vrai atout (aidé par Anna Friel qui elle aussi s’avère être un vrai atout). Mais cette série n’est pas drôle, elle fait état d’un pays triste, d’une partie du pays pauvre, de conflits sociaux, etc. Elle fait état de tout un tas de choses qui ne sont pas forcément bonnes. Et puis il y a Anna Friel, sans maquillage, des vêtements qui n’ont pas d’âme, etc. On sent que l’actrice se plonge complètement dans son rôle. Jimmy McGovern (Moving On, Accused) démontre encore une fois sa capacité à créer des séries fortes avec peu de choses. Comme Accused par exemple qui part d’une histoire qui nous raconte comment tout est arrivé. Avec Broken les choses sont tout de même un peu différentes, mais l’on retrouve ici aussi Sean Bean comme dans un épisode de Accused.

Le prêtre catholique Michael Kerrigan dirige une paroisse urbaine. Moderne et non-confirmiste mais faillible, le père Michael tente de réconcilier ses croyances avec les hypocrisies demandées par la Grande-Bretagne contemporaine.

Si Michael est un personnage important, et que Christina a sa petite histoire, ces deux personnages ne sont pas les deux à avoir un intérêt là dedans. L’histoire de Christina me rappelle un peu I Daniel Blake, le film de Ken Loach qui a reçu la Palme d’Or à Cannes l’an dernier. On pourrait même faire référence à EastEnders. On retrouve dans cette série tous les problèmes de la société actuelle en Grande Bretagne mais de deux points de vue assez distincts que je trouve plutôt intéressants. Broken a donc une chance de devenir encore plus intéressante par la suite. Ce que ce premier épisode suggère est pour le moment plutôt intéressant donc j’espère que la suite sera du même acabit. On sent que le créateur est vraiment passionné par ce qu’il nous raconte et c’est plutôt rassurant dans son ensemble. Je me demande bien ce que la suite de la saison pourrait bien nous réserver mais pour le moment tout est plutôt bien parti. Surtout qu’au delà du casting et du sujet, c’est une série qui ne reste pas en surface et qui va chercher avec son histoire les bons sentiments de chacun de ses personnages. J’espère donc que la suite de la saison sera du même acabit, ce serait vraiment dommage que cela soit le contraire.

Note : 7/10.  En bref, des débuts encourageants.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article