Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Daytime Divas. Saison 1. Pilot.

9 Juin 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Daytime Divas

Critiques Séries : Daytime Divas. Saison 1. Pilot.

Daytime Divas // Saison 1. Episode 1. Pilot.


S’il y a bien un truc que je regrette avec VH1, c’est l’arrêt de Hit the Floor. C’était mon guilde pleasure estival et la chaîne a décidé de l’arrêter. Je ne suis pas sûr que Daytime Divas saura reprendre cette place, mais on verra bien. Créée par Jenna Wycoff (Awkward.), la série met en scène des personnages féminins qui n’ont pas froid aux yeux et surtout pas peur de se crêper le chignon en direct à la télévision. Nous suivons alors Maxine (incarnée par Vanessa Williams - Desperate Housewives, Ugly Betty) qui est l’héroïne parfaite pour une telle série, mais aussi d’autres personnages comme qui ne sont pas tous brillants mais qui savent malgré tout se faire une place dans la série. Il n’y a pas grand chose à attendre de la part de Daytime Divas, si ce n’est que c’est un soap et que de ce point de vue là, la série rempli plutôt bien les critères. Il y a bien souvent des séries avec des héroïnes durant l’été. C’est fun, un peu trashy sur les bords, et très soap-esque. C’était ce qu’a été Mistresses pendant près de 4 étés sur ABC avant que cette dernière ne décide d’arrêter une série qui ne lui rapportait pas d’argent. Oui, Daytime Divas est sympathique au premier abord et ce même si au fond elle ne raconte pas grand chose et tente d’enchaîner les scènes les unes après les autres. Alors que mes soaps préférés de OWN sont en pause actuellement, Daytime Divas pourrait prendre cette place là.

Maxine, Mo, Heather, Kibby et Nina sont les cinq chroniqueuses du talk-show quotidien "The Lunch Hour", abordant des sujets tels que l'amour, la politique, et les derniers potins. C'est toutefois dans les coulisses que se trouvent les ragots les plus croustillants : entre luttes de pouvoir, caprices de divas et liaisons torrides...

Mais Daytime Divas est surtout basée sur le livre « Satan’s Sisters » de Star Jones, plus connue pour être l’une des stars du talk show de l’après-midi… The View. Daytime Divas c’est un peu comme si l’on nous racontait l’histoire des coulisses de cette émission avec ses hauts et ses bas, ses guerres internes et externes, ses relations amoureuses et autres, etc. Contrairement à bien des séries comme Daytime Divas, celle-ci utilise intelligemment ses personnages et n’hésite pas à les mettre dans différentes situations. Il y a donc tout un tas d’intrigues à raconter autour d’eux, ce qui permet de ne jamais avoir l’impression qu’elles sont toutes séparées les unes des autres, comme ce que Mistresses avait fait. Mistresses m’avait déçu à un moment car elle n’utilisait pas son casting féminin comme un tout, mais plutôt chacune de son côté. A côté, Daytime Divas a fait quelque chose de complètement différent. Avec ce premier épisode, nous avons pas mal d’intrigues à ingurgiter. Elles nous sont balancées en pleine figure, comme si Daytime Divas tentait de raconter plein de trucs afin de savoir ce qui pourrait coller au non avec le téléspectateur. Finalement, je vais rester toute la saison de Daytime Divas car il y a un truc là dedans qui me plaît. Les femmes qui sont des salopes avec les mecs (et entre elles accessoirement), ça a toujours été mon type de guilty pleasure alors pourquoi pas…

Note : 5.5/10. En bref, introduction plutôt sympathique pour ce qui sera mon guilty pleasure estival.

Commenter cet article

lina 10/06/2017 08:49

Orpheline de Devious Maids car non renouvellée, je pense vraiment que cette série peut être la série sympa à intrigues de l'été