Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 5. Episodes 7 et 8.

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 5. Episodes 7 et 8.

Orange is the New Black // Saison 5. Episodes 7 et 8. Full Bush, Half Snickers / Tied to the Tracks.


Encore une fois, tout est très étrange avec Orange is the New Black et c’est bien ça que je ne comprends pas. Pourquoi « Full Bush, Half Snickers » est réussi et pourquoi « Tied to the Tracks » ne l’est pas autant. Je dois avouer que j’ai un peu de mal à comprendre le pourquoi du comment. Il n’y a pas de flashback dans l’épisode 5.07 ce qui change la dynamique mais aurait clairement pu être un risque. En effet, par le passé on a déjà vu que Orange is the New Black ne réussissait pas toujours tout ce qu’elle entreprend. Ici, c’est réussi. Car c’est drôle mais pas seulement. Ce n’est pas commun mais pas non plus surprenant qu’un épisode d’Orange is the New Black n’ait pas de flashback. En tout cas, cela peut fonctionner très bien comme dans cet épisode. Je pense que Orange is the New Black comprend aussi qu’il n’y a plus autant besoin d’en connaître sur le passé des personnages par rapport à avant. Cela ne veut pas dire que le passé n’est plus important, il a toujours son importance pour nous aider à apprécier les personnages, mais je trouve que Orange is the New Black manie à merveille tout un tas de choses ici qu’elle n’a pas toujours réussi à faire briller précédemment. Cet épisode est sexy, fun et terriblement mélodieux.

Il y a du sexe, de l’humour, du comique de situation et des tas de trucs qui permettent de rappeler aussi pourquoi Orange is the New Black est une bonne série quand elle le veut bien. L’histoire de Suzanne par exemple est une bonne chose et permet réellement à la série de développer des intrigues qui changent un peu de la structure abordée jusqu’à présent dans la série. Nous avons aussi Black Cindy qui est sûrement le personnage qui s’est le plus révélé cette année et que j’adore vraiment. Cependant, Orange is the New Black serait une série beaucoup plus sombre si ses personnages tournaient toujours autant autour de leur passé. Comme le passé de Lorna qui est assez sombre, beaucoup plus que son histoire dans la prison. Elle tente de garder le sourire et c’est justement pour ça que Orange is the New Black fonctionne. Clairement, cet épisode est là pour créer une transition avec la suite de la saison et il permet de se calmer afin de se concentrer sur la « communauté » créée par le soulèvement des prisonnières. Mais Orange is the New Black prend soin de briser ce calme à la fin de l’épisode dans le but de donner un nouveau coup de fouet au soulèvement et donc à cette guerre qu’il y a entre les groupes et avec les forces de l’ordre dehors.

Quoi qu’il en soit, « Tied to the Tracks » est un épisode assez étrange. Le fait est que cette saison est un huis clos ou en tout cas un huis clos qui se concentre sur une histoire plutôt que des petites histoires ici et là avec un grand mystère au milieu. Orange is the New Black a vraiment voulu modifier sa structure cette année et si c’est réussi pour certains cas, ici ce n’est pas totalement le cas. Cet épisode est le premier de la saison qui décide de mettre l’histoire de Daya au coeur de tout. Les flashbacks et ce qui se passe à l’écran permet de relier l’histoire de Daya et ainsi tenter de développer un peu plus le personnage. Pour le coup, cela fonctionne plutôt bien et je n’en demandais pas moins de la part de Orange is the New Black. D’autant plus que Daya a beau être un bon personnage, j’apprécie surtout ce que Orange is the New Black a fait avec Black Cindy, devenue la négociatrice avec les forces de l’ordre. Du coup, nous avons tout un tas d’intrigues qui permettent de se relier et de produire une saison absolument fabuleuse. Je n’en demandais pas moins de la part de Orange is the New Black. Mais en tout cas, ça fonctionne très bien et je pense que c’est tout ce qu’il fallait. Finalement, la série ne réussie pas tout ici avec ces deux épisodes mais elle tente malgré tout de nous faire des propositions.  

Note : 7.5/10 et 5/10. En bref, entre bonnes idées et déceptions.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article