Critiques Séries : Preacher. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : Preacher. Saison 2. Episode 1.

Preacher // Saison 2. Episode 1. On the Road.


J’avais beaucoup aimé la première saison de Preacher, mais elle était étrange. Il y avait un mélange assez étrange de tons et de tout un tas de d’autres choses. Quand cela fonctionne, c’est excitant, drôle et choquant de la meilleure façon qu’il soit. « On The Road » reprend alors les meilleurs éléments de la saison 1 de façon intelligente et tente d’écrire une nouvelle histoire pour cette année. Cet épisode est loin d’être parfait, mais il y a suffisamment de bons ingrédients bien placés pour que l’on passe un agréable moment. Disons que la série a encore besoin de trouver son équilibre, et je sais que cela ne va pas être si facile que ça. Quoi qu’il en soit, cet épisode est surtout bien plus solide que la plupart des épisodes de la première saison, surtout que d’un point de vue narratif il n’y a pas de grosses problématiques. Tout est plutôt bien exposé, ce qui est une bonne nouvelle. L’épisode entier est passé à regarder Jesse, Tulip et Cassidy dans leur quête pour retrouver Jehovah. Tout ce qui est fait dans cet épisode est plutôt simple dans son ensemble mais sans trop savoir pourquoi, tout passe très bien. L’épisode n’est peut-être pas aussi étrange qu’il pourrait l’être mais il est excitant et donne envie de s’engager dans cette nouvelle saison. Tout est fait pour que nos héros, bien que calmes et posés pour le moment, restent en danger face aux menaces qui arrivent cette année.

« On the Road » ressemble beaucoup à tout ce que Preacher avait déjà fait l’an dernier mais l’association des personnages et des éléments s’avère alors plus efficace. Après tout, on a appris à s’attacher à ces personnages au fil des épisodes l’an dernier alors désormais on peut comprendre pourquoi ils sont là et ce pourquoi ils sont destinés à faire cette quête. La série n’oublie pas non plus un brin d’humour noir qui lui sied bien. Je savais pertinemment que Preacher allait tomber dans ce domaine là et je suis heureux de voir que cela a si bien fonctionné. Le cliffangher est de son côté parfait pour nous motiver pour la suite de la saison. Ce cliffangher est assez direct, peut-être abrupte, mais dans un sens, il ne fallait pas mieux pour que l’on ait déjà envie de voir le second épisode la semaine prochaine. Finalement, Preacher continue son bout de chemin, sur la route, avec ses personnages et son univers aussi étrange que passionnant. J’espère que la saison sera aussi consistante que ce qui nous est proposé dans ce premier épisode qui est pour le coup l’introduction parfaite que j’attendais avec impatience. J’avais bien aimé la première saison mais je dois avouer que j’ai encore plus hâte de voir la suite après « On the Road ».

Note : 9/10. En bref, très bonne entrée en matière.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article