Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bold Type. Saison 1. Pilot.

22 Juin 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Bold Type

Critiques Séries : The Bold Type. Saison 1. Pilot.

The Bold Type // Saison 1. Episode 1. Pilot.


En s’inspirant de la vie de Joanna Coles, rédactrice en chef de Cosmopolitan, The Bold Type met alors en scène la vie d’un magazine féminin. Mais avec un titre pareil, The Bold Type ne pouvait pas être facilement séduisante. Créée par Sarah Watson (Parenthood, Heartbeat), la série tente de mettre en scène les crêpages de chignons, les drames, les relations amoureuses, etc. dans une seule et même série. C’est un peu un retour en arrière pour Freeform alors que la série ressemble plus aux productions de The CW il y a plusieurs années de ça, qu’à une série véritablement originale. Il y a une bonne ambiance malgré tout qui règne. Car justement, ce retour en arrière n’est pas une mauvaise chose. L’alchimie entre Jane, Kat et Sutton est tout de suite palpable même si au fond The Bold Type manque d’un brin de surprises. Ce n’est pas Le Diable s’habille en Prada et ce n’est pas Sex and the City, c’est très peu de choses connues alors que cela s’inspire tout ce que l’on connaît déjà depuis des années. J’aurais peut-être apprécié que cela soit un brin plus sulfureux car même des séries comme Gossip Girl savaient utiliser les bons mots pour ne pas nous donner une mauvaise impression. La série ne s’attarde peut-être pas suffisamment en profondeur pour que l’on passe un excellent moment.  

Série inspirée de la vie de Joanna Coles, rédactrice-en-chef de Cosmopolitan, centrée sur les vies mouvementées des employés d'un magazine féminin à succès, "Scarlet"

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de trucs intéressants dans The Bold Type. Notamment car elle s’inspire de séries qui manquent aujourd’hui à la télévision. Gossip Girl a disparu et Sex and the City aussi, donc il n’y a plus vraiment de séries de ce genre là. Du coup, The Bold Type reprend un vide laissé et c’est là que le tout fonctionne plutôt bien. C’est une série très girly avec des dialogues très girly. Peut-être que j’ai passé l’âge de toutes ces conneries mais j’aime bien les filles qui se prennent la tête, qui sont jalouses les unes des autres. A certains moments, The Bold Type me rappelle aussi Jane by Design, la série de ABC Family qui avait été malheureusement annulée. J’espère qu’elle ne connaitra pas le même destin car The Bold Type peut rapidement devenir une série accrocheuse si elle arrive à tenir son téléspectateur avec des intrigues qui donnent envie de revenir et qui sont percutantes. Je n’avais pas besoin de beaucoup plus même si dans un sens, je ne trouve pas que cela soit ce qui se fait de meilleur non plus. De plus, le casting est plutôt réussi. Alors que ce genre de séries ne s’attardent généralement pas trop sur un bon casting, The Bold Type tient donc de ce côté là un peu plus de Gossip Girl qui elle aussi avec un solide casting.

Note : 6.5/10. En bref, un premier épisode convaincant bien que pas exceptionnel.

Commenter cet article