Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shades of Blue (Saison 2, 13 épisodes) : murder is sexy

10 Juin 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shades of Blue

Shades of Blue (Saison 2, 13 épisodes) : murder is sexy

Alors que NBC a déjà renouvelée Shades of Blue pour une saison 2, la série continue de développer son histoire de flics pourris au travers d’une seconde saison tout aussi musclée que la première. Jennifer Lopez est en plus de ça toujours au top de sa forme, ce qui permet à la fin de passer un agréable moment sans trop se poser de questions. Les retournements de situation sont une sorte de religion dans ce genre de séries et Shades of Blue parvient à maintenir une certaine dose de suspense et de tension à chaque nouvel épisode. Il y a bien entendu des trucs un peu plus faibles que d’autres mais globalement le scénario fonctionne. Probablement car l’on sent qu’il y a une vraie bonne humeur entre les membres du casting et la série parvient à faire des tas de trucs différents dans ce sens là. Ce que j’apprécie dans Shades of Blue c’est qu’elle n’est pas comme toutes les séries policières que l’on a pour habitude de voir. Ce n’est pas une série cas de la semaine comme Chicago P.D, par exemple, sur la même chaîne. Je suis quelqu’un qui a toujours apprécié les polars, les séries policières en tout genre, mais Shades of Blue raconte une histoire qui finalement me plaît encore plus que ce que j’avais pour habitude de voir dans le genre. Généralement, l’histoire de Shades of Blue c’est plutôt celle de tout un tas de Direct-to-DVD et par chance, la série nous offre quelque chose de différent ici.

Il est tellement facile de se laisser plonger dedans que l’on ne peut pas passer un mauvais moment. Sur la surface, c’est une série policière classique avec une pop star à la tête du casting, mais quand on regarde Shades of Blue d’un peu plus près, on se rend compte qu’elle a bien plus que ça à nous raconter et c’est là que la série devient rapidement rassurante. Il y a pas mal de bonnes surprises et de l’action qui se fait ressentir d’épisodes en épisodes. Notamment dans les derniers épisodes de la saison qui sont menés tambour battant. Je pensais au départ que Shades of Blue allait être la remplaçante de Mysteries of Laura, une autre série policière de la chaîne, qui me faisait penser à du Julie Lescaut américain et l’on ne pouvait pas dire que c’était rassurant. Pour le coup, Shades of Blue est quelque chose de complètement différent. C’est l’opposée de cette série. Chaque épisode se termine avec toujours plus de questions que de réponses, tout en nous plongeant toujours plus dans son univers sombre d’épisodes en épisodes. Shades of Blue est aussi grandement aidée par son casting et notamment Jennifer Lopez qui est absolument parfaite dans ce rôle là. Accompagnée de Ray Liotta, Drea de Matteo ou encore Warren Kole, le casting n’a rien à envier à d’autres séries. Bien au contraire.

L’angle d’attaque cette année n’est peut-être pas révolutionnaire et ne créé pas forcément des intrigues ultra originales mais elles sont terriblement efficaces et surtout très bien menées. Chaque personnage a son moment et parvient à nous questionner sur ses réelles motivations ce qui est parfait pour Shades of Blue. Après tout, tout ce qui peut nous faire plaisir dans une série n’a pas besoin d’être à chaque fois très original. Une intrigue un peu plus classique avec une trame classique est un truc qui peut fonctionner si c’est bien fait et Shades of Blue est bien fichue. Alors que la seconde saison aurait pu être un échec, e trouve que la série a réussi à faire tout le contraire efficacement. Jennifer Lopez est un vrai atout dans cette série alors qu’elle démontre intelligemment qu’elle a plus que sa plastique à offrir, mais aussi qu’elle est capable d’être une flic à poigne, qui n’a pas froid aux yeux. Elle apporte aussi par moment un peu de confort dans cette série ce qui est assez rassurant dans un sens. On ajoute à tout cela une pincée de Anna Gunn (Breaking Bad) venue rendre une petite visite au casting de Shades of Blue et l’on a la saison qu’il nous fallait. Finalement, Shades of Blue est une série efficace qui ne cherche pas à en faire des tonnes, juste à nous offre un spectacle policier rythmé et intelligent.

Note : 6.5/10. En bref, une saison 2 efficace et rythmée.

Commenter cet article