Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Rivales (2017)

13 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Rivales (2017)

Rivales // De Denise Di Novi. Avec Rosario Dawson, Katherine Heigl et Geoff Stults.


Echec aux Etats-Unis, Rivales (ou Unforgettable en VO) n’a pas vraiment réussi à fonctionner. Et avec un tel titre en VO, le film aurait du être inoubliable, sauf qu’il y a bien un problème là dedans c’est que l’on oublie rapidement ce film. Katherine Heigl, autrefois actrice bankable, est aujourd’hui une actrice has been qui n’attire plus foule dans les cinémas. Mais je lui reste fidèle car mine de rien, je l’aime bien. Productrice de films comme Les ensorceleuses ou encore The Lucky One, Denise di Novi réalise ici son premier film sur un scénario de Christina Hodson à qui l’on doit déjà le scénario du très sympathique Opression (avec Naomi Watts). Mais c’est dommage que Rivales ne ressemble qu’à un téléfilm car mine de rien, il y a de bons points. A commencer par Katherine Heigl, parfaite dans le rôle de cette rivale froide et complètement cinglée. La première erreur de Rivales, est de commencer par la fin. Il aurait été intelligent de ne pas trop en faire dès le début afin d’installer un climat de peur petit à petit. Rivales c’est un peu le genre de films que l’on regarde le dimanche quand il pleut et que l’on n’a rien à faire d’autre. Pourtant, cela aurait pu être un bon film avec plein de bonnes surprises. Sauf que malheureusement, ce genre de films Hitchockien écrits de façon simpliste avec toutes les ficelles narratives, devient un peu lassant au fil des années.

Tessa Connover se remet à peine de son divorce que son désormais ex mari lui présente la nouvelle femme de sa vie, la belle Julia Banks...

Même moi, qui suis un grand fan de ce genre de film commence à trouver le temps long par moment. Je ne cherche pas forcément des scénarios hyper originaux, mais quelques bonnes surprises ne seraient pas de trop. Rivales se laisse cependant regarder sans trop de problèmes. On peut alors apprécier le climat que le film tente d’installer sans jamais trop en faire. Mais un jour il faudra que des films comme Rivales soient un peu plus que regardable. La rivalité entre les deux femmes, Julia et Tessa, est plutôt intéressante car elle s’installe petit à petit. Julia est un personnage sympathique, pas exceptionnel mais sympathique. Elle se suffit plus ou moins à elle-même. Cependant, il aurait fallu aller au delà de tous les poncifs du genre afin de faire de cette rivalité quelque chose de complètement différent de ce que l’on a pour habitude de voir. Le film ne se repose pas suffisamment sur le talent de Katherine Heigl non plus. Elle reste en retrait alors que le personnage de Julia est trop lisse (même si là aussi Rosario Dawson n’est pas mauvaise non plus). Finalement, Rivales ne fait pas vraiment d’efforts pour sortir des carcans et suit alors le chemin classique à la lettre. On se retrouve alors avec un truc correct mais sans plus que l’on aura sûrement oublié lorsqu’un nouveau film du genre apparaîtra sur les écrans.

Note : 4.5/10. En bref, correct mais sans plus…

Date de sortie : 16 août 2017 - Directement en VOD

Commenter cet article