Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Midnight, Texas. Saison 1. Pilot.

25 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Midnight Texas

Critiques Séries : Midnight, Texas. Saison 1. Pilot.

Midnight, Texas // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Si cela fait plaisir de retrouver François Arnaud (The Borgias, J’ai tué ma mère) dans une nouvelle série, Midnight, Texas n’est sûrement pas le meilleur projet dans lequel il pouvait poursuivre son aventure… Créée par Monica Breen (Agents of S.H.I.E.L.D., Fringe), Midnight, Texas est un mélange de tout un tas de d’ingrédients qui ont déjà fonctionné ailleurs par le passé mais qui ne fonctionnent plus aussi bien aujourd’hui… Disons que c’est terriblement mal fichu et la façon dont l’histoire nous est présentée, il n’y a pas vraiment de quoi nous donner envie d’aller bien plus loin. C’est un fourre-tout qui vient à l’origine d’une série de romans de Charlaine Harris. En voyant la fin de Grimm arriver, NBC s’est sûrement dit que pourrait être une bonne idée que d’avoir une nouvelle série fantastique dans son écurie. Mais le développement des personnages et la façon dont l’univers de la série nous est présenté manque cruellement d’enjeux et de mystères. Midnight, Texas préfère alors se concentrer sur les effets spéciaux too-much plutôt que de réellement établir son univers et les personnages qui sont dedans. Du coup, tout est traité très en surface dans ce premier épisode comme si le but était de nous en mettre plein les yeux avec les moyens d’un pilote (dont la suite sera sûrement catastrophique et bien plus vide) mais sans que cela soit vraiment passionnant…

Au fin fond du Texas, dans une petite ville tranquille, votre voisin pourrait être un vampire, une sorcière, un loup-garou... Les habitants tentent de combattre les pressions extérieures des gangs de motards, des policiers suspicieux et de leur propre passé.

Notre héros, Manfred Bernardo, a beau être un personnage sympathique au premier abord, je trouve que la série ne sait jamais comment le mettre en avant et c’est bien dommage. Il a le pouvoir de communiquer avec les morts et tente d’échapper à une dette qu’il a laissé à Los Angeles en se cachant au Texas dans la ville de Midnight. Car sa grand mère lui a dit que ce serait un endroit parfait pour se cacher… On sait bien entendu que cette ville est pleine d’histoires fantastiques, tournant autour de vampires, sorcières, loup-garous, etc. Sauf que cela n’a pas l’aplomb d’une True Blood par exemple et c’est peut-être pour cela que finalement Midnight, Texas ne fonctionne pas aussi bien. Et puis il y a un casting assez étrange, pas toujours juste (bien que pas aidé par les dialogues) ce qui n’aide pas vraiment à se plonger dans cet univers non plus. Reste peut-être Parisa Fitz-Henley qui, dans le rôle de Fiji, apporte un peu de chaleur à un univers aussi aseptisé de la volonté de nous attacher à cet ensemble. Je pense que cet épisode suffit à me donner envie de zapper les prochains. Non pas que Midnight, Texas n’a pas de potentiel ou qu’elle ne peut pas changer dès le prochain épisode, mais de ce que j’aperçois ici, rien ne me motive. C’est de la mauvaise redite d’un truc déjà vu des dizaines de fois en mieux auparavant.

Note : 3/10. En bref, une introduction qui préfère les effets spéciaux à son histoire. Un choix pas nécessairement judicieux.

Commenter cet article

lina 27/07/2017 11:54

Pour avoir lu le premier tome, la série respecte bien le livre. Ambiance fouilli ,explications qui ne viennent pas etc... je me demande d'ailleurs comment ils vont gérer le passé de la de BoBo car sans trop spoiler cette serie de livre fait appel à d'autres livres de l'auteur. Ayant abandonné Once upon a time, je me dis "aller on continue un peu" histoire de voir. J'aurais mis 5 avec un peu mieux faire