Critiques Séries : Ozark. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Critiques Séries : Ozark. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Ozark // Saison 1. Episodes 5 et 6. Ruling Days / Book of Ruth.


Il y a des trucs qui dans Ozark me dérangent un peu dans le sens où la série ne sait pas toujours dans quelle direction aller pour nous surprendre. Il y a de bonnes idées et de bons personnages mais cela pourrait être encore un peu mieux. Notamment vis-à-vis de Marty qui tente de trouver comment atteindre ses objectifs. L’un des atouts est peut-être Ruth alors que le personnage gagne en responsabilité dans les aventures de Marty, ce qui permet de remettre sur le devant de la scène Ruth pour le meilleur. Les personnages continuent d’être exploités dans des intrigues qui restent globalement intéressantes mais « Ruling Days » ne fonctionne peut-être pas aussi bien que prévu. Notamment l’histoire de Roy que j’ai un peu de mal à cerner. Les histoires de romance gay sont en parallèle des trucs dont j’ai un peu de mal à devenir fan. Pourtant, « Book of Ruth » tente de rendre le tout un peu plus palpitant et moins précipité. J’ai l’impression que Ozark a envie de faire quelque chose de cette relation mais que cela ne fonctionne peut-être pas aussi bien que prévu. Il y a des tas de trucs que j’apprécie dans Ozark malgré tout, notamment les relations entre les personnages alors que Ozark leur donne un vrai aplomb, une vraie sensibilité. C’est grandement aidé par le casting qui se démène afin de rendre le tout croyable un minimum.

Et ce même si Ozark reste par moment absurde. Si Marty semble en danger comme le suggère ces deux épisodes, je ne pense pas qu’il soit si en danger que ça. Après tout, sans lui Ozark n’est plus grand chose. Tous les autres personnages peuvent mourir sauf lui et maintenant Ruth car ce serait l’une des plus grosses pertes pour Ozark. Ruth a tellement su s’imprégner de l’univers de la série que chacune de ses apparitions est absolument brillante. L’actrice est parfaite mais au delà de ça, tout ce qu’elle entreprend fait réellement avancer l’histoire et devient intéressant. Je crois que le coup de l’escalier électrifié est une bonne idée qui délivre tout ce que l’on pouvait attendre, sans compter que quand elle se retrouve assise dans son fauteuil, elle parvient à devenir un personnage avec du caractère et à délivrer autre chose que ce qu’elle a pu faire depuis le début de la saison. « Book of Ruth » lui donne la part belle et c’est une très bonne nouvelle. Alors que Ruth a désormais le strip-club à gérer, Marty pense que tout cela est entre de bonnes mains. Et en la payant 1000 dollars par semaine, je ne suis pas sûr qu’il parvienne à acheter sa loyauté. Mais bon, Ozark aime nous prendre de court et « Ruling Days » sait comment faire. Sauf que c’est « Book of Ruth » qui parvient à délivrer un vrai truc dans cette aventure.

Car Ozark donne enfin un épisode au meilleur personnage de la série. Ruth a beau être une jeune femme, elle sait ce qu’elle fait alors quand elle entreprend tout pour tuer quelqu’un, elle sait comment faire. Mais cela ne fonctionne pas toujours comme on pourrait l’entendre. Accessoirement, nous avons Wendy dont l’histoire commence à prendre de plus en plus place elle aussi. Cela aurait été dommage de ne pas mieux utiliser Laura Linney après tout et Ozark a enfin pris conscience de tout cela. Finalement, avec ces deux épisodes Ozark continue de faire évoluer ses intrigues mais aussi certains de ses personnages alors qu’ils prennent de plus en plus de place. Je me demande maintenant où est-ce que la seconde partie de la saison va pouvoir nous conduire mais ce que je vois dans « Book of Ruth » me réconforte un peu plus que « Ruling Days »…

Note : 6/10 et 8/10. En bref, Ozark fait avancer un peu plus rapidement les intrigues et cela s’avère un peu plus rassurant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

suivi client 10/03/2018 10:44

Je vous remercie de votre article très intéressant
Merci pour ce partage

Appartement étudiant 04/09/2017 14:29

J’adore ce genre d’articles.Merci pour le partage

moi59 29/07/2017 11:27

serie vraiment surcotée . le breaking bad du pauvre

il ne se passe rien aucune tension . le gars n' est jamais en danger . et il subit les situations. en aucun cas il élabore des plans

et la fin est grotesque