Critiques Séries : Ozark. Saison 1. Episodes 7 et 8.

Critiques Séries : Ozark. Saison 1. Episodes 7 et 8.

Ozark // Saison 1. Episodes 7 et 8. Nest Box / Kaleidoscope.


Alors que l’on s’approche à grands pas de la fin de la saison, Ozark ne semble pas vraiment accélérer les choses ce qui peut jouer à la fois à l’avantage de Ozark mais aussi à son désavantage. Marty va trouver de l’aide en Wendy dans « Nest Box » et dans un sens c’est pas si mal que ça. Il a besoin d’argent et merci Wendy qui va trouver un moyen de l’aider à trouver une solution. La relation entre Wendy et Marty a toujours été très étrange dans cette première saison mais les deux personnages vont partager pas mal de bons moments dans ces deux épisodes, surtout dans « Kaleidoscope » quand ils partagent cette petite scène de nuit. Au travers de toutes les histoires dépeintes dans ces deux épisodes, je trouve que Ozark reste encore trop légère. Elle n’ose pas trop et ce n’est pas tuer un personnage avec un camion qui va changer grand chose. Ruth a eu son heure de gloire avec les deux épisodes précédents, elle se retrouve donc un peu en arrière plan ici, ce qui n’est pas plus mal dans le sens où cela évite d’user un peu trop rapidement le personnage. La relation qu’elle entretient avec Charlotte est cependant intéressante ici alors que Charlotte déteste Ozark et que sa vie ait autant changée de ce qu’elle était auparavant. Je peux cependant dire que je suis content les personnages ennuyeux meurent dans cette série. J’aurais préféré Charlotte mais Eugenia c’est déjà pas mal.

Je me demande ce que la mort d’Eugenia va provoquer par la suite tout de même car Ozark ne sait pas toujours très bien gérer les conséquences de ce qu’elle entreprend. Et c’est bien dommage. J’ai donc un peu de mal avec ce que Ozark cherche vraiment à faire alors que la saison a beau avoir des idées, elles ne sont pas toujours passionnantes. L’autre erreur de Ozark c’est cet épisode 8 qui est au final un épisode flashback. Ce n’est pas que je n’aime pas les flashbacks mais je trouve que cela arrive un peu tard dans la saison alors qu’il aurait été intelligent d’aller dans une nouvelle direction et surtout de donner un coup de fouet à tout ce qui a été développé et qui donne l’impression d’être comme dans un étang, de l’eau stagnante. On se retrouve donc en 2007 avant que Marty et Del aient commencé à travailler ensemble, ce qui est une perspective intéressante mais qui n’a pas l’intérêt que j’aurais pu souhaiter. En effet, j’aurais préféré que cet épisode apparaisse un peu plus tôt dans la programmation de la saison, cela aurait été un peu plus intéressant à mon goût. Quant aux autres, je ne suis pas spécialement passionné non plus par tout ce qui nous est conté. Ozark a beau être une bonne série, elle n’est pas toujours aussi efficace qu’elle ne pourrait l’être.

Note : 7/10 et 5/10. En bref, sympathique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article