Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Salvation. Saison 1. Pilot.

13 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Salvation

Critiques Séries : Salvation. Saison 1. Pilot.

Salvation // Saison 1. Episode 1. Pilot.


CBS est encore capable de lancer des séries estivales même si c’est assez difficile de le faire quand on voit tous les échecs qu’ils ont essuyés au fil des années, notamment l’été dernier avec BrainDead. Créée par Elizabeth Kruger (Extant, Necessary Roughness) et Craig Shapiro (Necessary Roughness, Girlfriends’ Guide to Divorce), Salvation tente de nous plonger dans un univers de mystères scientifiques mais le tout ne s’en sort pas trop mal même si la série n’est pas non plus très originale. Cela aurait très bien pu être une intrigue dans une série de Syfy, ou bien des trucs un peu différents. Baser tout le pitch de la série sur cette histoire d’astéroïde qui pourrait entrer en collision avec la Terre dans moins de 6 mois, c’est un peu maigre à mon goût. Car si Salvation est clairement en train de parler de « fin du monde », la série veut tenter de nous faire comprendre qu’est-ce que cela peut signifier alors que l’on ne sait pas qui est réellement au courant. Bien entendu, Salvation a beau parler de fin du monde, on sait très bien que cela ne va pas arriver. Car c’est trop facile de tuer tout le monde avec un astéroïde mais c’est plus compliqué de savoir quoi raconter par la suite quand on n’a pas de planète Terre.

Darius Tanz, un pro de la technologie, et Liam Cole, un étudiant diplômé d’ingénierie, font une découverte stupéfiante : un astéroïde entrera en collision avec la Terre dans moins de 6 mois.

Au casting, on retrouve notamment Ian Anthony Dale (Hawaii Five 0), Jennifer Finnigan (Tyrant) et Santiago Cabrera (Big Little Lies) et globalement il n’y a rien de mauvais là dedans. Mais la série manque d’un truc essentiel pour nous captiver : d’éléments funs. La série n’est pas drôle et a du mal à nous faire passer un bon moment. Surtout que les scénaristes n’ont que 13 épisodes pour le moment afin de raconter leur histoire, ce qui reste très peu mine de rien. Avec les showrunners de la saison 2 d’Extant derrière Salvation, CBS semble adorer les séries spatiales ou qui mettent en scène des histoires avec soit des aliens (et même l’été dernier, BrainDead était avec ce type de personnages) soit des astéroïdes ou je ne sais pas trop quoi. Salvation n’est donc jamais vraiment brillante mais elle me donne envie de poursuivre l’aventure. C’est un sentiment étrange et j’espère que la suite sera beaucoup plus fun et palpitante car pour le moment, même si Salvation a une histoire intéressante à nous raconter, elle n’est pas encore capable de la faire suffisamment éclore et c’est bien ça le problème. Du coup, il y a juste encore quelques ajustements à faire et Salvation pourrait devenir le divertissement estival que tout le monde pouvait attendre.

Note : 5/10. En bref, ça a du potentiel mais il va falloir muscler le tout.

Commenter cet article