Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Saint (2013). Pilot.

17 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Saint

Critiques Séries : The Saint (2013). Pilot.

The Saint // Saison 0. Téléfilm Pilot.


La série de 1962 avec Roger Moore reste plutôt culte pour certain alors un remake avait beau ne pas être utile, cela aurait pu permettre de faire connaître The Saint à d’autres. En 2013, un téléfilm pilote avait été tourné dans le but que le projet soit vendu à une chaîne de télévision sauf que personne n’en a voulu et que ce pilote avait alors disparu. Jusqu’à ce jour où il apparaît en ligne… A l’époque c’était alors Tony Giglio (Chaos, Death Race 2) et Jesse Alexander (Heroes, Alias) qui s’étaient occupé du scénario qui est loin d’être exceptionnel et qui reprend tous les poncifs d’une série datée. C’est un peu comme quand ABC avait tenté de faire un remake des Drôles de Dames avec toutes les erreurs que cela peut créer par la suite. En réadaptant le roman de Leslie Charteris, ces deux scénaristes n’ont pas réussi à faire grand chose d’exceptionnel à mon grand damne. On est loin de ce que James Bond est devenu au fil des années par exemple. Pour mettre en scène ce pilote, c’est Simon West (Les ailes de l’enfer, Lara Croft Tomb Raider) qui s’est chargé de la chose. On lui devait notamment déjà les pilotes de The Cape (NBC) ou encore Human Target (FOX) et pour le coup cette dernière me manque encore aujourd’hui.

Simon Templar, surnommé le Saint, est un criminel talentueux qui use de ses aptitudes à des fins illicites. Ce Robin des Bois des temps modernes est traqué par les forces de l'ordre locales...

Quand on regarde ce premier épisode fauché, on a l’impression que The Saint est en train de ruiner la légende de The Saint. Surtout que dans ce pilote, nous avons tout de même droit à une apparition de Roger Moore. Cela aurait dû être une très belle opportunité mais c’est malheureusement tout le contraire. Tout est cheap, notamment dans les décors, ce qui n’aide pas vraiment à apprécier le tout. Il aurait été intelligent de la part de The Saint de tenter de faire d’autres choses autrement. Le scénario délivre alors tout un tas de mauvaises blagues, de lignes de dialogue stupides et l’on ne peut vraiment pas prendre le tout au sérieux… C’est tout simplement impossible de croire à tout ce qui nous est raconté. Je crois même que le coup de grâce est l’image finale de ce premier épisode qui nous permet de comprendre que The Saint nouvelle version n’aurait jamais été une bonne série et qu’elle aurait été bien rapidement annulée. Pourtant, le casting est sympathique. A commencer par le héros, Simon Templar, incarné par Adam Rayner (Tyrant) qui s’en sort mieux ici que dans la série précédente où j’ai pu le connaître. Mais nous avons également Eliza Dushku (Dollhouse, Banshee) qui passe son temps à surjouer tout ce que le scénario lui donne. Finalement, The Saint nouvelle version a bien fait de ne pas voir le jour. On oublie ça le plus rapidement possible et tout se passera bien mieux.

Note : 2/10. En bref, un raté total.

Commenter cet article