Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Will. Saison 1. Pilot.

6 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Will

Critiques Séries : Will. Saison 1. Pilot.

Will // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Craig Pearce, à qui l’on doit notamment le scénario de Gatsby le magnifique (version 2013) ou encore de Moulin Rouge, continue les récits d’époque avec Will, une série sensée raconter la jeunesse de William Shakespeare. TNT continue d’explorer et de se chercher alors qu’elle tente ici un truc qu’elle ne maîtrise pas nécessairement ou en tout cas avec quoi son public n’est pas vraiment habitué. Le charme premier de Will vient du fait que la série est plutôt bien fichue et que de ce point de vue là, elle donne envie d’aller plus loin. J’ai toujours été fasciné par Shakespeare alors forcément Will est une bonne idée à mes yeux. Si ce n’est pas toujours aussi efficace que cela ne devrait probablement l’être, globalement Will fonctionne bien quand elle le veut bien. Il y a des mystères, des drames, des rencontres, des relations, etc. en somme tout ce qui peut faire le succès de Will. Le premier truc qui me vient quand on parle de l’écrivain, c’est l’amour et les récits complexes qu’elle a pu écrire à l’époque. Will ne brille malheureusement pas toujours, en grande partie car la série ne maîtrise malheureusement pas tout et c’est bien son erreur. Elle a beau rester globalement dynamique et proposer des tas de trucs dans ce premier épisode, l’enchantement ne fonctionne pas toujours malheureusement et c’est peut-être là le premier défaut de Will.

Récit des jeunes années de William Shakespeare.

Nous avons alors la rencontre entre Will et Alice, qui va être le nerf de la guerre pour Will. Les deux savent écrire et veulent trouver une façon comme une autre de réussir l’écriture. Je ne vais pas mentir, je pensais sincèrement que Will aurait pu rendre le tout un peu plus fou. La folie de l’histoire de Shakespeare aurait réellement pu être intéressante si cela avait été bien exploité mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas. On va dire que Will fait quelques erreurs de jeune débutante, comme son héros et sa jeunesse mais il va falloir que Will sache muscler le tout et surtout son récit rapidement. Dans le rôle titre on retrouve Laurie Davidson, un jeune inconnu qui n’est peut-être pas le meilleur acteur du monde mais qui a le mérite de proposer quelque chose avec la composition qu’il a entre les doigts (et je pense que c’est une très bonne chose). Tout ce qui est présenté pour le moment dans Will peut devenir passionnant mais ce que je préfère reste tout ce qui se passe sur les planches. Le grand fan de théâtre que je suis adore la façon dont Will présente le théâtre à cette époque. J’aimerais bien que les personnages secondaires aient une place un peu différente car ils pourraient réellement briller au coeur même de Will mais il faut que les scénaristes donne la chance à la série d’évoluer.

Note : 5.5/10. En bref, un début encourageant.

Commenter cet article