Critique Ciné : Death Note (2017)

Critique Ciné : Death Note (2017)

Death Note // De Adam Wingard. Avec Lakeith Stanfield, Willem Dafoe et Margaret Qualley.


Je ne connais pas les mangas Death Note écrits par Tsugumi Oba mais le Death Note de Netflix est une adaptation libre de ces mangas qui ont déjà connu plusieurs adaptations japonaises (dont une série animée que pas mal de monde connaît mais que je n’ai jamais eu la curiosité de découvrir). C’est donc avec ce film, s’inspirant un peu de tous les films d’horreur que l’on peut voir (notamment Destination Finale pour le premier mort du film), que j’ai découvert cet univers. Et sincèrement, il n’y a rien de mieux pour me donner envie d’aller voir un film que de me parler de cinéma d’horreur. Adam Wingard, le réalisateur, est un habitué du genre à qui l’on doit déjà des segments de V/H/S, You’re Next ou encore le remake de Blair Witch (2016). Si certains fans vont sûrement monter au créneau (et que je n’ai toujours pas plus envie de voir la série animée japonaise), j’ai trouvé Death Note bien moins catastrophique que je n’aurais pu l’imaginer. Le film maîtrise son propre rythme et fait évoluer son histoire de façon intelligente. Tout cela se retrouve au milieu d’un film au casting parfois un peu douteux mais qui tente de faire de son mieux pour coller à l’univers et nous divertir à sa façon.

Un étudiant trouve accidentellement un Death Note. Il suffit d'écrire le nom de la personne à châtier et d'avoir en tête son visage pour que cette dernière meure d'une crise cardiaque.

Bien entendu, ce n’est qu’une adaptation dont les messages de justice qui sied bien aux japonais ne sont pas forcément aussi bien adaptés que prévu ici. Mais nous sommes aux Etats-Unis, dont la réflexion est complètement différente. Adam Wingard a de toute façon expressément dit qu’il ne ferait que s’inspirer du manga d’origine, donc le pari est plutôt réussi de ce que je sais de Death Note (et je n’en sais pas grand chose). Le film a tout du Direct to DVD sympathique qui n’a pas de grandes ambitions si ce n’est celle de nous faire passer un bon moment au rythme de morts en tout genre et d’une justice qui est parfois un peu balayée car en 1h40 on ne peut pas tout raconter. Les retournements de situation sont parfois un peu prévisibles, comme tout film d’horreur qui s’inspire de ce que l’on connaît déjà trop, mais bon, l’envie de nous faire plaisir est tout de même présente. Lakeith Stanfield de son côté n’est pas forcément brillant, mais il a le mérite de tenter de faire le boulot qu’on lui demande ce qui n’est pas trop mal. Finalement, Death Note est un divertissement sympathique qui ne cherche pas la comparaison avec l’oeuvre dont il s’inspire librement. D’autant plus que le film ajoute un brin d’horreur appréciable pour donner un rythme particulier au film.

Note : 5.5/10. En bref, un divertissement sympathique sans prise de tête, en somme un DTV divertissant.

Date de sortie : 25 aout 2017 - Directement sur Netflix

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article