Critique Ciné : The Hunter's Prayer (2017)

Critique Ciné : The Hunter's Prayer (2017)

The Hunter’s Prayer // De Jonathan Moscow. Avec Sam Worthington, Odeya Rush et Allen Leech.


Jonathan Mostow a eu une belle carrière tout de même. On lui doit Terminator 3 ou encore Clones avec Bruce Willis. Pas de grands films mais il a tout de même été un peu plus exposé que d’autres. Et là, on le retrouve avec The Hunter’s Prayer. Adapté du roman de Kevin Wignall, The Hunter’s Prayer aurait réellement pu faire beaucoup mieux. Mais il se contente de faire des tas de trucs que l’on a l’impression d’avoir vu auparavant. Et c’est bien dommage. Quand l’affiche te vend le film du réalisateur visionnaire, je trouve que l’on se moque un peu de nous. De plus, le scénario a beau nous offrir tout un tas de scènes d’action sympathiques (il y a bien un truc de sympa dans ce film tout de même), je ne sais pas trop dans quelle direction The Hunter’s Prayer veut réellement aller. On se retrouve donc dans une situation problématique et c’est bien là le problème. The Hunter’s Prayer tente alors d’alourdir le propos avec un sous texte qui n’est pas spécialement brillant sur les enfants qui payent les péchés de leurs pères. Mais le film n’est jamais suffisamment intelligent pour porter son propos et c’est bien là le souci.

Un tueur à gages aide une jeune fille à venger la mort de ses parents...

Je m’attendais à ce que cela soit légèrement différent, plus fun, plus cool, mais Sam Worthington (Avatar) se contente de marmonner et de rester assez stoïque à mon grand désarroi. Je m’attendais à un film qui sort un peu du lot. Notamment car quand il s’agit d’un DTV il faut savoir sortir du lot. The Hunter’s Prayer c’est donc un peu comme un film de Luc Besson passé à la moissonneuse batteuse afin d’enlever tous les éléments qui pourraient faire de The Hunter’s Prayer un film original, énergique et fun. Du coup, il reste quoi ? Pas grand chose même si globalement le film fonctionne à certains endroits. Mais ce n’est pas suffisant pour en faire un film solide qui tient le spectateur en haleine. Il y a quelques révélations sympathiques mais tout reste légèrement prévisible alors forcément, le résultat est loin d’être totalement complet non plus. Les films d’action n’ont pas besoin de logique, mais ils ont besoin d’être divertissants ce que malheureusement The Hunter’s Prayer a bien du mal à être. Et c’est un vrai problème qui ne va jamais être résolu durant l’heure et demie de film. Même la fin est tout ce qu’il y a de plus niaise et ridicule. Dommage.

Note : 4.5/10. En bref, The Hunter’s Prayer a le mérite d’être divertissant grâce à l’action mais le scénario est truffé de conneries.

Date de sortie : inconnue - Directement en DVD

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article