Critiques Séries : Doctor Who. Saison 10. Episodes 8 et 9.

Critiques Séries : Doctor Who. Saison 10. Episodes 8 et 9.

Doctor Who // Saison 10. Episodes 8 et 9. The Lie of the Land / Empress of Mars.


« The Lie of the Land » était une bonne idée. Raconter l’histoire des Moines, qui ont envahi la Terre et font croire aux humains qu’ils ont toujours été là en envoyant des fausses infos à leurs esprits. Mais Bill n’est pas touchée par les Moines, ce qui lui permet de garder sa propre conscience alors que le Doctor semble avoir eu le cerveau lavé. Par chance, Doctor Who trouve une façon de conclure cette aventure de façon un brin simpliste alors que l’ambition aurait sûrement voulu un double épisode. C’est frustrant quand Doctor Who prend le temps d’installer ses personnages et son intrigue mais que la résolution de cette intrigue se fait de façon aussi simpliste que dans cet épisode. Le résultat est bien loin d’être passionnant et c’est dommage car le reste de l’épisode est bourré d’idées et de trouvailles qui permettent de recréer une société totalitaire en version alien bien évidemment. Le scénario est simpliste à d’autres moments, comme quand le Doctor n’a pas été touché par les Moines et qu’il se joue de nous à ce moment là. Surtout que le Doctor ne peut pas rejoindre les Moines à cause de sa propre philosophie que l’on connait depuis des années maintenant. Les Moines auraient pu être de bons personnages aussi sauf que Doctor Who ne prend jamais le temps de nous parler de leur culture et de ce qu’ils viennent faire ici.

Oui, ils ont envahi la Terre mais dans quel but ? Tout cela reste très flou et le scénario reste donc très flou sur tout un tas de trucs, créant une certaine forme de confusion à certains moments et l’on ne sait plus trop sur quel pied danser. Malgré un bon point de départ, Doctor Who reste trop terre à terre et ne développe pas suffisamment l’histoire qu’elle voulait nous raconter ce qui donne l’impression que cette bonne idée a été bâclée. Mais le scénariste n’a pas vraiment de quoi être reconnu comme un bon scénariste de Doctor Who en dehors de son épisode « The God Complex » et deux intrigues sympathiques dans d’autres épisodes mais encore une fois, Toby Whithouse manque d’un ingrédient. Il en va de même pour « Empress of Mars » qui est décevant pour d’autres raisons. Disons que cela aurait dû être un épisode fun mais ce n’est pas totalement le cas. Il y a pas mal de bonnes idées là aussi et notamment d’un point de vue philosophique : de quel côté le Doctor doit-il se ranger quand l’envahisseur est l’être humain et pas l’alien ? C’est une perspective intéressante que Doctor Who tente de développer à sa façon.

Sauf qu’encore une fois il manque un petit truc en plus qui pourrait rendre le tout bien plus passionnant. En tout cas, je trouve dommage que l’épisode ne prenne pas plus le temps de faire des choses qui pourraient rendre le tout un poil plus sympathique. Le script de Mark Gatiss ne fait pas suffisamment de choses pour rendre le tout particulièrement sympathique d’une certaine façon. C’est en tout cas comme ça que je vois le truc et je trouve ça dommage. Après, Doctor Who est toujours capable de créer de l’épique sans en faire des tonnes. Mais cet épisode aurait vraiment pu utiliser plus intelligemment le fait que les humains étaient les envahisseurs mais bon, Doctor Who reste sympathique même dans ses trucs les plus décevants.

Note : 5.5/10. En bref, deux épisodes qui ne vont pas au bout des choses. Dommage.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article