Critiques Séries : iZombie. Saison 3. Episodes 11, 12 et 13.

Critiques Séries : iZombie. Saison 3. Episodes 11, 12 et 13.

iZombie // Saison 3. Episodes 11, 12 et 13. Conspiracy Weary / Looking for Mr. Goodbrain (Part 1 & 2).
SEASON FINALE


Et une nouvelle saison de iZombie s’achève. Je dois avouer que je n’avais pas envie de dire au revoir à iZombie une année de plus avant de la retrouver l’année prochaine mais la saison a connu ses hauts et ses bas, alors que par moment tout était devenu un peu compliqué à gérer. La multitude d’intrigues différentes a créé une sorte de problème mécanique que ces trois derniers épisodes parviennent à enrayer de façon plutôt intelligente. Avec cette fin de saison, iZombie se lance dans une toute nouvelle direction, probablement celle de l’apocalypse, permettant au monde réel de comprendre qu’il y a des zombies. Alors que l’épisode 3.10 était surchargé en intrigues, « Conspiracy Weary » est complètement différent, délivrant des intrigues soigneusement et intelligemment. L’épisode parvient à remettre la saison sur le droit chemin. Il y a encore beaucoup de choses qui se passent dans cet épisode, mais tout est géré de façon soigneuse et intelligente. L’épisode abandonne alors la structure de cas de la semaine en transformant le tout en zombies vs. humains. A la fin de l’épisode précédent, on laissait Don E attaché, Ravi avec un flingue sur la tempe, et Liv et Blaine étaient là pour tenter de les sauver.

C’était un cliffangher un peu raté sur certains points mais le 3.11 parvient à remettre la série dans le droit chemin. Peut-être car les conséquences de ce cliffangher sont mieux gérées que le cliffangher en lui-même. L’ouverture de l’épisode fonctionne très bien et la suite tente de remettre tout le monde dans le droit chemin, ce qui est une occasion en or de donner à chacun des personnages des directives afin d’aller droit vers la fin de la saison. Blaine, Don E et Liv forment une bonne équipe mine de rien alors que Blaine a beaucoup évolué cette année en souterrain. La série me donne l’impression qu’elle a développé Blaine sans que l’on ne s’en rende compte et c’est probablement ce qu’il y a de plus étrange et étonnant. Mais c’est une très bonne nouvelle aussi. Rachel, l’amie de Ravi, est aussi une photographe et reporter de choc qui va pouvoir prendre une photo sympathique et créer alors une sorte de buzz sur les zombies. Je ne sais pas vraiment si ce point de départ de la fin de la saison était le bon, mais il permet de faire évoluer drastiquement la série. Il fallait bien qu’à un moment ou à un autre le monde sache qu’il y a des zombies. Même si tout reste encore un peu flou à ce moment là de la saison.

Il faut attendre le double épisode final qui termine la saison de façon assez intéressante et permet à iZombie d’explorer de nouveaux horizons. J’attendais cela avec grande impatience et je suis heureux de voir que la série sait très bien s’y prendre. Même si je préfère la partie 1 à la partie 2 du double épisode final, je dois reconnaitre que Rob Thomas a eu le culot d’aller aussi loin. La Part 1 est assez drôle et surtout passionnante. On ne s’ennuie pas une seule seconde alors que tous les personnages sont utilisés de façon judicieuse. L’épisode met en place ses pions pour la fin de la saison. La première victime de cette fin de saison c’est Katty Hupps, l’ancien boss de Ravi, qui est retrouvée tuée dans une allée. Sa mort est forcément l’un des points de départ de la plupart des intrigues de la Part 1. Mais le cerveau de Katty affecte aussi le comportement de Liv, ce qui a toujours été plus ou moins le cas à chaque fois qu’elle a mangé le cerveau d’une victime, mais étrangement tout cela est fait différemment ici. J’ai vraiment l’impression que iZombie a voulu marquer le coup et c’est appréciable, surtout que pour une fin de saison il fallait bien donner un tout nouveau sens à iZombie. Il faut donner envie aux gens de revenir après tout et le pari est réussi.

Les personnages reviennent donc dans cette fin de saison pour souffrir. Après Katty, nous avons Natalie qui débarque à la porte de Major toute guillerette et humaine. Et je trouve que l’histoire de Natalie a bien fonctionné elle aussi, ce qui change un peu de ce que l’on aurait pu croire. L’explosion finale de l’épisode est un joli cliffangher qui laisse imaginer plein de possibilités qui ne sont pas toutes exploitées dans la Part 2. Peut-être car le dernier épisode décide de jouer sur trop de jeux en même temps, égarant par moment un peu le téléspectateur. Et je trouve cela dommage car je m’attendais à un truc un peu différent par moment. Je pense que l’on peut dire que cette saison 3 aura manqué d’un truc et c’est d’ambition. Certes il y a de très bonnes intrigues mais l’ambition n’est pas la qualité première de la série. La saison 3 avait pour voir de révéler au grand jour les zombies après que la série ait passé 2 saisons à développer ce monde secret. C’est une grosse histoire pour une petite série comme iZombie, développée dans seulement 13 épisodes et je pense que Part 2 révèle pas mal de problèmes que la série a connu cette année avec l’envie de faire un truc mais pas les moyens de le mettre en place.

Fiilmore Graves aura donc été un personnage intéressant, allié de la cause et un antagoniste potentiel pour Liv et son équipe. L’idée d’un allié en qui l’on ne peut pas avoir totalement confiance est une bonne chose mais la série n’a pas su toujours aller au bout des choses, égarant alors le téléspectateur un peu en cours de route. De plus, l’intrigue finale semble trop grosse pour une petite série comme iZombie et le genre d’intrigues que cette dernière développe habituellement. On verra bien l’année prochaine, je reste confiant, mais il va falloir donner à iZombie les clés de la réussite ou alors elle va se perdre complètement.

Note : 7.5/10, 8/10 et 6.5/10. En bref, fin de saison sympathique mais peut-être trop grosse pour une série comme iZombie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article