Critiques Séries : Mr. Mercedes. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Mr. Mercedes. Saison 1. Pilot.

Mr Mercedes // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Mr Mercedes est une série de David E. Kelley (Boston Legal, Monday Mornings) mais surtout une adaptation d’une nouvelle de mon très cher Stephen King dont je suis un très grand fan. Stephen King apprécie tous types de récit, mais je crois que les « voitures tueuses » est un truc qu’il affectionne tout particulièrement. Alors que Christine devrait avoir droit à son adaptation prochaine (à nouveau après le film de John Carpenter), Mr Mercedes est adapté pour la première fois et c’est ici en série télévisée. Pour le coup, je trouve que c’est une bonne idée en espérant juste que cela ne soit pas une énième adaptation qui finisse en eau de boudin. Car Stephen King a beau être quelqu’un que j’apprécie, les adaptations en séries ou films n’ont pas toujours été à la hauteur de l’oeuvre d’origine. Mais pour le coup, je dirais après ce premier épisode que Mr Mercedes est à la fois solide et décevante. Disons que cela aurait clairement pu être beaucoup mieux mais que ce n’est pas toujours le cas. Dans ses meilleurs moments, la nouvelle série de DirecTV est sympathique et a ses moments intrigants notamment car la série table sur un sujet qui est d’actualité, notamment pour nous les français après ce qui s’est passé à Levallois récemment. Je ne sais même pas si une telle série sera un jour diffusée en France…

Un flic à la retraite pourchasse un homme ayant tué huit personnes en les percutant à bord d'une Mercedes volée.

Mais Mr Mercedes n’est pas toujours bonne non plus. La première bonne idée a été de mettre Brendan Gleeson à la tête du casting de la série et Harry Treadaway dans le rôle du vilain. Les deux permettent de compléter intelligemment le récit et de nous offrir quelque chose d’assez différent de ce que j’aurais pu imaginer au premier abord. Mais rapidement, si la série a ses bons moments, elle montre aussi des faiblesses qui rodent autour de David E. Kelley depuis quelques temps maintenant. J’ai l’impression qu’il a un peu perdu la main et je trouve ça assez dommage. Les premières minutes du pilote sont efficaces et anxiogènes alors que la suite est un peu plus décevante. On a tout d’un coup l’impression que le rythme se casse en deux et qu’il faut attendre quelques rebondissements pour que le téléspectateur se réveille de son sommeil. Mr Mercedes n’est donc pas forcément la meilleure série du monde mais elle tente quelque chose qui pourrait devenir plus solide par la suite si David E. Kelley se donne les moyens de le faire. Et puis nous avons au milieu de tout cela Mary-Louise Parker, une femme que j’adore et qui n’a peut-être pas la reconnaissance qu’elle mérite (même si je sais aussi qu’elle a eu des problèmes de santé il y a peu qui ont fait qu’elle a été un peu absente). A mon grand damne.

Note : 5/10. En bref, un premier épisode qui fonctionne sur son début et sa fin, le reste est parfois un peu creux mais il y a de la matière pour la suite. Affaire à suivre…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article