Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 6. Episode 11.

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 6. Episode 11.

Teen Wolf // Saison 6. Episode 11. Said the Spider to the Fly.


C’est bon, Teen Wolf est de retour. Enfin, surtout pour moi car j’ai un peu de retard sur le planning. Mais j’avais hâte d’entamer le dernier chapitre de la série qui malgré ses défauts me manquera sûrement un peu. Dans ce nouvel épisode, on se rend compte qu’il y a un personnage sur qui il va falloir garder un oeil. Même si c’est prévisible que quelque chose ne tourne pas rond avec la conseillère d’éducation et même si ses motivations ne sont pas forcément subtiles, j’ai surtout hâte de voir ce que la suite de la saison nous réserve car finalement Teen Wolf ne nous révèle pas grand chose. Cet épisode reprend alors là où on avait laissé la série avec la première partie de la saison et tente de faire le point sur la situation de chacun tout en délivrant des pistes pour la suite de la série. Le fait qu’elle soit une chasseuse est donc un truc que j’attendais, mais le côté prévisible de la chose n’est ni frustrant ni ennuyant. Ce qui n’est pas plus mal finalement. On sait très bien comment la série fonctionne donc Teen Wolf n’a plus trop de secrets et a bien du mal à garder les trucs secrets. Par moment, cet épisode donne l’impression que Teen Wolf veut trop nous donner envie de voir la suite et délivre donc dans le too-much alors que la série aurait très bien pu rester elle-même.

Finstock - « If you don't get Dunbar out here in three, this will be your last day as assistant coach. »
Scott - « This is my last day as assistant coach. »
Finstock - « I can still dock your pay. »
Scott - « I'm a volunteer! You want my whistle? »
Finstock - « Who gave you a whistle? »

Mais Teen Wolf ne serait pas Teen Wolf sans un peu de tendresse adolescente alors que Scott et Lydia se préparent à quitter Beacon Hills. Ils vont tous les deux vérifier que tout le monde sera sain et sauf quand ils ne seront plus là car ils savent aussi que Beacon Hills est un épicentre pour les forces du mal et créatures surnaturelles. On peut alors aussi entrevoir à quoi ressemblerait Beacon Hills sans l’équipe originale et ce que les vies de Scott, Lydia ou Malia pourraient être quand ils vont quitter cette ville. Mais pour le moment, tout n’est pas aussi simple que ça. Mais Teen Wolf sait très bien s’y prendre pour nous fasciner grâce à des personnages qui sont toujours au top de leur forme. Finalement, en guise d’introduction, je trouve que cette saison fonctionne plutôt bien. Après une première partie centrée sur Stiles et chargée en émotions, la seconde partie propose des intrigues qui utilisent toujours l’émotion comme moteur.

Note : 7/10. En bref, un retour sympathique pour Teen Wolf jouant déjà sur la nostalgie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Zganou 24/08/2017 19:44

Si l'intrigue semble revenir à quelque chose de plus simple et efficace (et pour cause, il suffit de voir les épisodes suivants ; c'est une simplicité biblique, donc ça fonctionne), cet épisode est complètement VOLÉ par les 2 minutes d'apparition de Stiles à la fin. Une raison de plus de considérer que sans lui, la série fonctionne moins bien, ou au moins, est moins agréable à regarder (cf. la saison 6A et la suite de la 6B dans laquelle Stiles n'apparait guère).

Bref, la fin approche :(