Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 3.

6 Août 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 3.

The Strain // Saison 4. Episode 3. One Shot.


Eph est enfin de nouveau en forme et cela fait plaisir. De plus, The Strain reprend le chemin du combat contre les vampires, ce que l’on n’avait pas vu depuis un sacré bout de temps… Cette nouvelle saison est clairement celle de la fin mais pour le moment The Strain a surtout passé son temps à placer les personnages et à nous en dire un peu plus sur l’état dans lequel nous étions. Sauf que cela n’en fait pas pour autant un bon épisode qui retombe dans les travers de The Strain. La série n’a jamais vraiment eu de but précis et s’en donne bizarrement un cette année, donnant alors à son histoire une thématique à suivre, quelque chose qui a une sorte de signification. Tout cela vient sous la forme de Quinlan, permettant de dire que ce ne sont pas les strigoi qui ont causé la perte de la planète et de l’humanité, mais l’humanité et ses armes qui ont créé leur propre destruction. Et sincèrement, je ne trouve pas cela si exceptionnel que ça comme explication. C’est l’explication la plus bateau qu’il soit dans toutes les histoires d’apocalypses. Du coup, The Strain tombe encore une fois dans les pièges qu’elle aime tant. Nous avons aussi Fet, Charlotte et Quinlan qui débarquent et il se trouve que les strigois sont déjà passé par le silo. Et un homme a survécu à l’attaque, mais s’est retrouvé coincé avec le missile.

Tout cela n’est pas spécialement brillant non plus, peut-être car The Strain n’a pas vraiment de direction précise ou ne sait pas trop où est-ce qu’elle veut réellement aller. C’est étrange cette série parfois mais « One Shot » me rappelle les sombres heures de la série où cette dernière ne savait pas forcément ce qu’elle devait faire et comment. L’histoire de missile n’a rien de bien palpitant et donne l’impression que The Strain est plus en train de faire du remplissage qu’autre chose. Zack de son côté est toujours le pire des personnages. Je pourrais même le citer dans les pires personnages de toute l’histoire des séries mine de rien. Zack est peut-être le personnage de trop que The Strain aurait dû éliminer bien plus tôt. C’est en tout cas ce que je ressens à chaque fois que je le vois et ce n’est pas très encourageant non plus. Et il serait temps que Eichorst et The Master commencent à se liguer contre Eph car pour le moment la série manque cruellement de rebondissements et d’action. Finalement, la saison est en train de s’avancer petit à petit mais ne sait pas trop dans quelle direction elle veut réellement aller. C’est bien dommage car j’attendais peut-être un peu plus de la part des scénaristes et des pistes envoyées cette année dans les deux premiers épisodes.

Note : 3/10. En bref, The Strain retombe dans ses travers.

Commenter cet article