Critique Ciné : Gaga : Five Foot TWO (2017)

Critique Ciné : Gaga : Five Foot TWO (2017)

Gaga : Five Foot TWO // De Chris Moukarbel. Documentaire avec Lady Gaga, Joe Germanotta, Bobby Campbell, Mark Ronson, etc.


La reine de la pop, de la provoc, de tout ce que vous voulez, se dévoile aux caméras de Netflix dans ce documentaire de façon assez intime. On passe de son album Joanne, au Super Bowl, en passant par la promo et la maladie dont elle souffre et dont elle part avec beaucoup de retenue. La Lady Gaga que l’on voit dans Gaga : Five Foot TWO me plaît. Ce n’est pas celle qui portait des robes en viande ou en toute autre matière, mais quelqu’un de différent. Depuis dix ans maintenant, Lady Gaga s’est construit un monde, une personnalité, tout cela au travers de costumes élaborés et d’une musique pop qui a fait (et fera encore) danser toute une génération. Avec ce documentaire elle décide de se révéler autrement, de parler d’elle de façon très intime et de nous offrir un bout d’elle même, de sa famille, de ce qu’elle vit au quotidien qui n’est pas forcément aussi rose que sa vie de star. Si l’on sait déjà pas mal de choses et que l’on n’apprend presque rien dans ce documentaire sur la pop star, c’est une façon touchante de témoigner de qui est réellement Lady Gaga, une femme comme les autres qui tente juste d’apporter de la joie aux autres malgré tout ce qu’elle vit.

Sous vos yeux, Lady Gaga, la reine de la pop et de la provoc, sort un nouvel album et prépare le Super Bowl, tout en affrontant ses angoisses physiques et émotionnelles.

L’avantage de Gaga : Five Foot TWO, c’est peut-être que ce documentaire est un peu moins artificiel (dans l’objet promotionnel que cela peut représenter) que n’avait pu l’être Truth or Dare sur Madonna. Je crois d’ailleurs que le moment le plus honnête de ce documentaire est un moment où Lady Gaga est bourrée et parle de Madonna. C’est ironique non ? Et puis Chris Moukarbel tente de faire des effets de style à sa façon, afin d’humaniser Lady Gaga et d’en faire quelqu’un comme les autres. Ce n’est pas toujours réussi mais la femme que l’on voit à l’écran est intéressante. Elle a une personnalité et un charisme qui rempli 1h40 de film sans problème et qui nous embarque pour un voyage dans un morceau de son existence. Je trouve ça par moment touchant, à d’autres beaucoup plus drôle, etc. Derrière le glamour et les paillettes se cache donc une femme comme les autres mais tout ça, on le sait déjà au fond. Gaga : Five Foot TWO n’apporte rien aux fans qu’ils ne savent déjà, ce qui est dommage car je suis persuadé que ce documentaire aurait pu raconter d’autres trucs que Lady Gaga n’a pas dit auparavant. Mais elle a déjà raconté tellement de choses sur sa propre vie que du coup, l’histoire finit par devenir à certains moments répétitives. C’est aussi trop dans l’émotion et la volonté de faire pleurer dans les chaumières, ce qui est un peu too much par moment et démontre un manque d’équilibre du film. Tout cela ne vient pas de Lady Gaga, mais du montage pas toujours séduisant.

Note : 6.5/10. En bref, un documentaire sympathique mais pas brillant. Fort heureusement, le charisme et l’aura de Lady Gaga est là.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article