Critique Ciné : Good Time (2017)

Critique Ciné : Good Time (2017)

Good Time // De Ben Safdie et Joshua Safdie. Avec Robert Pattinson, Ben Safdie et Jennifer Jason Leigh.


Good Time propose quelque chose d’intéressant au cinéma, ce récit d’un braquage qui ne reprend pas tous les poncifs du genre mais tente de s’investir dans une intrigue légèrement plus originale sur fond de relations familiales complexes. Good Time ne se concentre donc pas que sur une histoire et parvient à raconter tout un tas de choses différentes tout en créant des rebondissements terriblement efficaces chacun d’une certaine façon. Certaines scènes sont étonnantes et d’autres violentes, mais globalement le film sait créer un vrai rythme et une tension palpable qui ne nous ennui jamais. Ce qui au premier abord ressemble à un mélange de choses et d’autres ici et là est en fait un truc totalement différent. C’est un film qui se veut précis dans son écriture et dans sa mise en scène. Les frères Safdie, qui avaient déjà réalisés Mad Love in New York (2014) parviennent ici à se faire un petit nom dans le monde du cinéma. Présenté en Compétition au Festival de Cannes de 2017, Good Time mérite cette récompense mais peut-être pas de récompense ultime. En tout cas, celle de faire partie de la sélection en compétition est déjà pas mal. Avec sa façon d’être mis en scène et écrit, ce film sait alors être bizarre mais fascinante, haletant et burlesque à la fois.

Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s'enfuir mais son frère Nick est arrêté.
Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s'offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

Je pense notamment à toute cette histoire d’évasion à l’hôpital qui est plus burlesque de réellement sérieuse. Mais d’un autre côté, le film tente de prendre ses personnages au sérieux, créant un paradoxe intéressant que le scénario sait toujours bien utiliser sans jamais tomber dans certains pièges faciles. Et puis nous avons Robert Pattinson (Twilight). Ce dernier a bien grandi depuis quelques années maintenant et se dirige vers une vraie carrière au cinéma. Dans le rôle de Connie ici il sert toujours le récit avec une prestation sans failles (qui était de rigueur). Good Time n’est donc pas un polar fauché, mais bel et bien un récit passionnant qui ne laisse jamais son spectateur sur le carreau. Le film tient pour autant sur peu de choses, notamment car l’histoire se déroule presque sur une seule nuit finalement (ou en tout cas presque que la nuit) mais trouve toujours de quoi nous séduire pleinement. Même la bande originale est tout bonnement exquise et vient nous lécher le lobe de l’oreille pendant que l’humour second degré du film vient détendre une atmosphère prenante et parfois pesante. Good Time est donc un presque sans faute qui mérite le coup d’oeil.

Note : 9/10. En bref, solide polar étonnant, haletant et même burlesque à souhait.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article