Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 2. Episode 1.

Designated Survivor // Saison 2. Episode 1. One Year In.


Cela fait maintenant un an que Tom Kirkman est Président des Etats-Unis et cet épisode est là pour célébrer le tout et nous le rappeler. Durant un an il a survécu à pas mal d’évènements différents : une tentative d’assassinat, il a réussi à passer une loi sur le contrôle des armes, a sauvé l’éducation des arts, s’est fait des alliés un peu de partout et a même trouvé le temps de mettre à jour une conspiration bien plus grosse qu’il ne l’aurait imaginer. Mais alors que la première saison et son histoire sont maintenant terminés, la question était de savoir ce que Designated Survivor pourrait faire cette année. Ce que l’on voit dans cet épisode c’est que la série tire désormais un peu plus du côté de The West Wing (A la Maison Blanche). La série ressemble donc ici un peu plus à l’ancienne série de NBC même si Kiefer Sutherland n’est pas Martin Sheen bien entendu. Bon, après l’influence de The West Wing n’est pas forcément nouvelle dans la série. On a déjà eu cela l’an dernier aussi. Il y a pas mal de références qui sont intéressantes même si je trouve que Designated Survivor ne brille pas toujours. « One Year In » est un épisode tout juste correct, loin d’être brillant tout simplement. Malgré le potentiel et les volontés de la série, je trouve que cette dernière a énormément de mal à se renouveler.

Ce que je trouve dommage en parallèle c’est le fait que Designated Survivor veut aller de l’avant et certains éléments du passé ne sont plus vraiment nécessaire. Comme Hannah incarnée par Maggie Q qui n’a pas les moments qu’elle a eu l’an dernier, peut-être aussi car sa place est désormais moins intéressante cette année. On verra dans les épisodes suivants mais bon… La crise de la semaine permet encore une fois à Designated Survivor de plonger la tête la première dans son côté procédural sauf que ce n’est pas ce qu’il y a de plus passionnant non plus. Cette histoire de détournement d’un avion russe par des terroristes ukrainiens est une intrigue qui n’est plus très ancrée dans l’actualité. La bataille entre l’Ukraine et la Russie existe encore mais elle n’est plus aussi virulente qu’elle n’a pu l’être il y a quelques années. L’épisode passe son temps à introduire de nouveaux personnages et à en réintroduire d’autres. Aaron semble se plaire dans son nouveau rôle, Emily reste plutôt bien dans ses baskets elle aussi. On rencontre Lyon. Et puis voilà, c’est comme cela que Designated Survivor enchaîne tout un tas de trucs et je trouve le résultat légèrement décevant finalement. La saison va devoir se muscler pour devenir passionnante…

Note : 5/10. En bref, retour correct.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article