Critiques Séries : Narcos. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Critiques Séries : Narcos. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Narcos // Saison 3. Episodes 5 et 6. MRO / Best Laid Plans.


Narcos tente de faire de nouvelles choses afin de développer un peu plus son univers. Et je pense qu’elle en avait bien besoin mine de rien car ces deux épisodes, bien qu’un peu moins rythmés que les deux précédents, tiennent compte de tout ce que la série a pu faire de mieux jusqu’à présent cette année. Nous avons le cartel de Cali qui gère de sa façon l’arrestation de Gilberto, ce qui permet de rester dans le truc et surtout de garder le rythme des précédents épisodes. L’histoire de Gilberto est intéressante mais je trouve que Narcos aurait pu aller encore plus loin. Si nous plonger dans un univers carcéral est forcément une bonne chose, reste à voir comment Narcos compte faire évoluer le tout. Puis nous avons David. Son ascension dans le cartel est intéressante. Et la série continue de développer plusieurs trucs qui me semblent intéressants à sa façon. Je crois que le meurtre de Calderon est sûrement l’une des morts les plus violentes de Narcos. La série a tué pas mal de gens depuis le début mais c’est souvent une balle, pas une scène qui est mise en scène de cette façon. Puis c’est au tour du collègue de Jorge : Cordova, tué dans une scène de torture et la femme de Cordova retrouvée dans une piscine de sang.

David n’est pas vraiment motivé par l’idée de sécuriser le cartel, mais plus par rapport à sa haine pour Jorge. Je ne pense pas non plus que l’amitié entre Jorge et Miguel soit suffisante pour transformer David en quelqu’un de complètement cinglé. La montée de David est en tout cas intéressante si Narcos venait à produire une toute nouvelle saison. En tout cas, l’histoire prend une forme bien plus intéressante que le début de la saison ne le laissait sous entendre. Bien entendu, certaines intrigues se répètent un peu par rapport aux saisons précédentes, mais globalement cela sort un peu du lot. Il n’y a pas de séries sur la drogue qui traitent du sujet comme Narcos peut le faire. L’arrestation de Gilberto est une belle opportunité pour Narcos de raconter de nouvelles histoires, dans la prison d’une part (même si cela reste très court) mais aussi pour rebattre les cartes et les relations entre les personnages. Mais cet épisode aurait réellement pu faire mieux, car quand on voit « Best Laid Plans » on se rend compte qu’il y avait encore mieux à attendre. Avec cet épisode, on a l’impression de retrouver un peu plus le Narcos des débuts, ce qui est une bonne chose dans le sens où les deux premières saisons de Narcos avait su associer pas mal d’éléments narratifs.

Cela a tout de même pris la moitié de la saison pour en arriver là. Jorge est coincé entre Miguel et les DEA, le cartel de Cali entre alors en guerre, nous avons aussi droit à un petit détour vers les tropiques, sans compter pas mal de balles qui volent dans les airs dans toutes les directions. Peut-être que Narcos n’a pas besoin de Pablo Escobar finalement. C’est ce que cet épisode m’a permis de comprendre. Jorge se transforme désormais en un agent double, ce qui développe la complexité du personnage et de l’histoire dans laquelle il se trouve. Les dilemmes du début de la saison étaient clairement là pour nous dépeindre un truc de ce genre là. Et ça fonctionne ! Pour ce qui est de David, l’histoire ne change pas vraiment même si la série continue de faire évoluer le personnage. Jorge de son côté est testé afin de savoir s’il peut être quelqu’un de confiance (et pour le coup, l’évolution du personnage me plaît énormément). Il y a pas mal de trucs à apprécier dans Narcos mine de rien, notamment car il y a un sens de la tension qui change un peu et des personnages bien mieux exploités désormais que par rapport au début chaotique de la saison.

La petite guerre que le cartel met en place est une autre bonne nouvelle alors que la tension se créée à sa façon et change un peu de ce que l’on aurait pu imaginer. Maintenant que les intrigues de New York et Chepe sont terminée (ouf !), on peut enfin se concentrer sur ce qu’il y a de plus important. Finalement, j’ai hâte de voir ce que Narcos a encore en stock car je suis sûr et certain que de belles surprises sont à venir…

Note : 6.5/10 et 8.5/10. En bref, Narcos semble en forme et cela me plaît.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article