Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Orville. Saison 1. Episode 4.

29 Septembre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Orville

Critiques Séries : The Orville. Saison 1. Episode 4.

The Orville // Saison 1. Episode 4. If the Stars Should Appear.


Après avoir passé trois épisodes à errer entre des personnages ennuyeux et des intrigues manquant cruellement de personnalité, cet épisode est une belle amélioration. Cet épisode a une intrigue pourtant très familière, surtout que l’on a déjà vu ça traité des dizaines de fois (en mieux pour certains cas) ailleurs. Mais même si The Orville s’inspire de Star Trek (et donc de certaines de ses intrigues), je reste content de voir qu’il y avait la possibilité qu’un épisode fonctionne. Au moins, je me dis que j’ai eu raison d’attendre un peu plus longtemps que le troisième épisode (qui était vraiment mauvais pour le coup). The Orville prouve ici qu’elle peut très bien utiliser une intrigue familière afin de faire quelque chose de plus original derrière. Le ton de l’épisode reste parfois un peu bancal, mais je pense que The Orville ne peut pas s’améliorer tout de suite trop rapidement, ce serait un miracle si c’était le cas. Les blagues de l’épisode trouvent alors une certaine forme de rythme qui fonctionne assez bien. Il y a pas mal de bonnes lignes et quelques bons gags qui permettent d’entrevoir un équilibre car The Orville est capable de faire des choses.

Adrianne Palicki est tout de même cette actrice qui était à la mode et puis le remake de Wonder Woman n’avait pas vu le jour, ce qui l’a un peu mise au placard… The Orville tente alors de faire quelque chose de cette actrice même si la série n’est pas le succès escompté. Seth MacFarlane est cependant toujours la tête à claques que je déteste mais je n’y peux rien. Fort heureusement que nous avons Robert Knepper dans les parages. Ce dernier apporte un truc car il faut bien avouer que le charisme de l’acteur joue beaucoup là dedans. L’une des caractéristiques de The Orville qui la différencie de ses prédécesseurs c’est la façon dont les personnages parlent de leurs vies personnelles avec les autres personnages à bord de l’Orville. La série tente alors de s’améliorer et fait les choses plutôt bien. C’est étrange pour moi car j’ai tellement détesté l’épisode précédent alors que celui-ci me donne envie de poursuivre l’aventure. C’est sacrément dingue mine de rien et je ne m’y attendais pas du tout. J’espère par la suite que The Orville va pouvoir aller de l’avant et commencer à rendre des personnages moins lisses.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode encourageant.

Commenter cet article