Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Sinner. Saison 1. Episodes 4 et 5.

15 Septembre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Sinner

Critiques Séries : The Sinner. Saison 1. Episodes 4 et 5.

The Sinner // Saison 1. Episodes 4 et 5. Part IV / Part V.


Au fil du temps, The Sinner se révèle de plus en plus. Car elle a aussi toujours autant de choses à développer sur son héroïne Cora et cette personnalité étrange qu’elle a développée. « Part IV » est d’ailleurs là pour nous en dire plus et c’est un brin terrifiant. Cora a du mal à se souvenir de ces moments qu’elle a oublié et je dirais qu’il est difficile de parler de The Sinner dans un sens. C’est fascinant mais combien de gens sont capables de se souvenir du weekend où elle a disparu et combien ont eu des problèmes avec elle. Elle commence à se souvenir de choses et d’autres, mais reste encore très brumeux finalement. Et puis nous avons Ambrose, qui n’est pas le seul personnage à tenter de rendre toute l’histoire de Cora cohérente. Je pense que tout ce que The Sinner nous révèle, que cela soit vrai ou faux pour le moment, a des chances de devenir beaucoup plus important par la suite. Du coup, je trouve le résultat véritablement intéressant et je ne m’y attendais pas nécessairement.

Cora - « I had two orgasms. »
Phoebe - « Tell me everything »

Il y a des trucs dans le comportement de Cora qui sont très étranges et ne sont pas ceux d’une personne normale. Rien que l’histoire du voisin à qui elle a fait une fellation dans le but de mentir à sa soeur, c’est un peu différent et surtout le mensonge de Cora est toujours important. Dans « Part V », les choses continuent d’avancer et la tension de se créer toujours un peu plus. Mais cet épisode fait aussi évoluer la série dans une toute nouvelle direction. La découverte d’un corps n’aide pas spécialement à donner à Cora toutes les clés de la réussite. C’est en tout cas un épisode qui permet d’arriver au bout de la première partie de la saison, donc la narration évolue et va de l’avant. C’est pour cela que nous avons l’arrivée de l’officier de police Captain Farmer, qui est là pour devenir le sidekick d’Ambrose (même si The Sinner n’avait pas besoin d’en rajouter autant). Cela n’est pas ce que la série fait de mieux, donnant ici l’impression qu’elle veut faire durer le truc un peu trop (et c’est dommage). Finalement, avec ces deux épisodes The Sinner continue de faire des propositions différentes et de faire évoluer ses personnages. Si la direction prise n’est pas toujours simple et efficace, l’ensemble de l’histoire reste accrocheuse et c’est amplement suffisant.

Note : 6.5/10. En bref, la série continue d’aller de l’avant.

Commenter cet article