Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 10.

Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 10.

The Strain // Saison 4. Episode 10. The Last Stand.
SERIES FINALE


Donner une conclusion à The Strain n’était pas ce qu’il y avait de plus facile mais « The Last Stand » offre un solide final à une saison très politique qui a trouvé par moment son salut dans pas mal d’intrigues intéressantes mais avec lesquelles la série n’est pas toujours allée très loin. Je pense surtout que The Strain a eu du mal à trouver son propre ton durant ses trois saisons, a trouver une façon de raconter son histoire efficacement alors qu’elle avait énormément de potentiel. Globalement, The Strain n’avait rien d’exceptionnel mais elle est restée plutôt correcte dans son ensemble, ce qui est déjà pas mal. La série délivre ici pas mal de trucs gores satisfaisants afin de donner au téléspectateur ce qu’il est aussi venu chercher. Car ce n’est pas qu’une série fantastique sur des zombies, des vampires et Cie (ou des créatures qui s’y apparentent) mais plutôt une série qui mélange plusieurs ingrédients et notamment ceux de l’horreur. Cette saison 4 aura en tout cas été la meilleure de la série, ce qui est pile poil ce dont on avait besoin. La série peut enfin développer les thèmes qu’elle voulait développer et permet d’aller de l’avant avec les différents sujets qu’elle a évoqué au fil des années.

Et le résultat est plutôt satisfaisant ici. Mais ce dernier épisode passe à côté de la catastrophe malgré une scène qui finalement donne l’impression que The Strain n’a pas toujours appris des leçons de son propre passé. Plutôt que de gérer une crise mondiale, The Strain préfère continuer de se concentrer sur une poignée de personnage ce qui rend le tout bien plus passionnant que l’on ne pourrait l’imaginer car l’erreur d’autres séries (notamment Snowfall dans un registre totalement différent) c’est de s’éparpiller. Le fait que Eph prenne la place de Fet à la fin de l’épisode est logique mais les choses prennent sens tout de même dans cet épisode. Après que le Master en ait fini avec Quinlan, achevant une bataille de longue haleine, Zack refuse de tuer Eph. Dans ce moment, The Strain continue de proposer des trucs gores avec cette histoire de vers dégoutants. Je crois que même si The Strain ne me manquera pas, des séquences de ce genre restent efficaces et permettent de coller pleinement avec les différentes thématiques de la série. The Strain reste donc plus ou moins elle même dans ce dernier épisode, ce qui est une bonne chose et permet d’aller de l’avant pour une conclusion qui reste égale à ce que l’on pouvait attendre depuis le départ.

Note : 6/10. En bref, conclusion très correcte pour The Strain.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Christophe 19/09/2017 15:47

Je suis totalement d'accord avec cette critique, elle est très juste et très appropriée sur tout sur le fait de se concentrer sur une poignée de survivants que sur la globalité de ceux-ci. Je m'attendais à un final chaotique mais je suis relativement satisfait de cette fin. Surtout qu'on aperçoit un après-catastrophe avec une reprise de la vie normale. Et Roman reste en vie ahaha !