Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 9.

Critiques Séries : The Strain. Saison 4. Episode 9.

The Strain // Saison 4. Episode 9. The Traitor.


Avant dernier épisode de la série et la série tente d’apporter un peu de lumière sur ce qu’elle a voulu réellement faire. Pour le coup, le résultat est un peu plus intéressant que la plupart des épisodes de la saison. Après des années et des saisons de séquences ridicules, surréalistes et truc étranges, la série fait enfin évoluer les choses depuis l’épisode précédent afin de nous donner une vraie impression de globalité des choses entre les personnages et les intrigues. Zack va enfin retrouver Eph aussi, ce qui est un truc que j’attendais depuis un sacré bout de temps. Oui, l’arrivée de Zack est un peu étrange dans le sens où le timing a de quoi donner à Quinlan l’envie de se poser des questions. Et c’est une bonne façon de conclure aussi la saison. Car Zack est justement l’élément essentiel de cette conclusion. Cela change un peu de ce que l’on a pour habitude de voir depuis le début et The Strain donne enfin l’impression d’avancer, car cela faisait un bout de temps qu’elle tournait en rond autour des retrouvailles entre Zack et Eph, trainant depuis au moins deux saisons… sans logique. La capture de Desai permet de voir les choses un peu plus claires dans ce que la saison veut nous raconter. Desai voit en tout cas quelque chose du point de vue de The Partnership comme une façon d’aller de l’avant dans ce monde. Ce n’est pas facile à comprendre mais bon…

Les interactions diverses entre les personnages ne sont pas toutes mauvaises mais elles ne sont pas toutes brillantes non plus. Cet épisode est une façon de nous rappeler que The Strain peut aussi faire de bonnes choses quand elle est dans l’urgence et « The Traitor » est l’avant dernier épisode de la série. Dans le combat à venir dans le prochain épisode, The Strain tente de nous préparer du mieux qu’elle peut à la fin dans la scène finale. C’est encore un peu facile mais bon, je pense que c’est déjà pas mal que The Strain se réveille et sache sortir de certains sentiers battus. Je pense que de toute façon The Strain ne peut pas se terminer sans un bain de sang. Je n’ai pas envie d’un happy end, ce serait vraiment aller à l’encontre du précepte de base. Car ce que j’apprécie dans cette histoire c’est que justement c’est une histoire apocalyptique qui ne peut pas avoir de fin heureuse. C’est du Guillermo Del Toro certes qu’il y a derrière toute une morale bien fichue mais désormais The Strain est bien loin des livres dont elle s’inspire à la base. Donc je pense que l’on pourra être déçu si le dernier épisode ne tue pas la moitié (voire les trois quart) des personnages.

Note : 7.5/10. En bref, cela faisait un bout de temps qu’un épisode de The Strain n’avait pas été aussi efficace…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article