Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Ça (2017)

4 Octobre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Ça (2017)

Ça // De Andy Muschietti. Avec Bill Skarsgard, Jaeden Lieberher et Fin Wolfhard.


Pour Xavier Dolan, Ça est l’un des meilleurs films de la décennie. Ok. Pour quelqu’un comme moi qui connaît le livre (et l’adore), j’étais curieux de voir comment ils allaient adapter le roman cette fois-ci après la mini-série de 1990. Si certains éléments diffèrent, je dirais que la version de Andy Muschietti est la plus proche du livre. Ce qui est plutôt rassurant. Mais le scénario reste par moment un peu trop poussif et pas aussi subtile et fascinant que l’écriture de Stephen King. C’est pourquoi j’ai tendance à penser que Stephen King devrait écrire lui-même le scénario des adaptations car il y a ici tout de même des divergences assez importantes avec le livre. Si certaines sont de bonnes idées, d’autres non. Mais tout cela se fait au service d’une narration classique de film de genre. Le plus gros changement du film par rapport au livre est l’époque. Le livre situe l’histoire dans les années 60 alors que cette version cinéma décide de situer l’histoire dans les années 80. Si Andy Muschietti n’a pour le moment adapté que la première partie du livre (et que la seconde arrivera en 2019), ce n’est pas facile d’adapter un roman de 1000 pages mine de rien. Andy Muschietti (Mama, et avant de réaliser le pilote de Locke & Key pour Hulu) tente alors de mettre tout cela en scène de façon intelligente et soignée afin de créer des jump-scares…

À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s'intégrer se sont regroupés au sein du "Club des Ratés". Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l'école. Ils ont aussi en commun d'avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu'ils appellent "Ça"…
Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu'un petit garçon poursuivant son bateau en papier s'est retrouvé face-à-face avec le Clown Grippe-Sou …

L’une des choses les plus intéressantes dans cette version de Ça c’est bien évidemment la prestation de Bill Skarsgard. Ce dernier, sous les traits de Pennywise est assez flippant, surtout grâce à cette capacité qu’il a de sourire qui est terriblement flippante. Ensuite, c’est la scène d’ouverture bien entendu qui est assez violente et belle pour nous plonger directement la tête la première dans cette histoire fantastico-horrifique. L’avantage de cette adaptation est de dépoussiérer l’oeuvre de King en ajoutant des éléments beaucoup plus modernes que l’adaptation qui en avait été faite en 1990. Nous sommes au cinéma, dont le cinéaste peut également se faire plaisir sur l’horreur et un peu moins édulcorer le truc (notamment sur l’histoire de Brittany et de son père qui avait été changée dans la mini série). Petit à petit, le scénario se dévoile et les personnages ont chacun une histoire à nous conter. C’est plutôt fun dans son ensemble, et avec ma coulrophobie, je dois avouer que je n’étais pas le plus facile à convaincre que je ne ferais pas de cauchemar. Le premier Ça de 1990 me hante encore aujourd’hui donc je n’aurais pas été surpris que celui-ci fasse la même chose mais c’est à croire que j’ai grandi… Ça a beau être gore et sombre, il n’oublie pas non plus l’humour pour en faire un divertissement sympathique et efficace.

« And if you come with me, you’ll float too »

Note : 7/10. En bref, divertissement et efficace film fantastique et d’horreur.

Commenter cet article