Critique Ciné : Vive la crise ! (2017)

Critique Ciné : Vive la crise ! (2017)

Vive la Crise ! // De Jean-François Davy. Avec Jean Claude Dreyfus, Jean Marie Bigard et Lola Marois Bigard.


Et si en 2025, Marine Le Pen, avait décidé de démissionner ? C’est le constat que Vive la Crise ! tente de faire alors que le film dépeint la France de façon absurde et burlesque, plutôt que de façon réellement satirique. Mais Vive la Crise ! tente de faire du Mocky sans en avoir l’ambition et l’envergure. Le film enchaîne alors les petites scènes, ici et là, avec des personnages complètement cinglés qui n’ont pas du tout le charme et l’intérêt qu’ils devraient avoir. Le problème c’est que Vive la Crise ! tente d’être un film de cinéma sans jamais réellement coller à ce que l’on pourrait imaginer. Jean-François Davy (Tricheuse, Les aiguilles rouges) n’en est pas à son premier essai, mais cela ressemble plus à de la mise en scène de téléfilm qu’à celle d’un film de cinéma. Du coup, il est difficile de se sentir complètement impliqués dans ce que Vive la Crise ! veut nous raconter. Alors que le point de départ était intéressant, le film finit par être brouillon, maladroit et ce malgré l’originalité de celui-ci et de ces moments de vérité qui tentent de nous faire prendre conscience de tout un tas de choses. Sauf qu’il fallait peut-être l’aplomb nécessaire afin d’y croire.

Mai 2025 - Marine Le Pen, Présidente de la République démissionne. Étienne, cadre de la climatisation nationale, se fait licencier et n’osant affronter cette réalité, erre de bar en bar. Il rencontre alors Montaigne, agrégé de philo, qui mène une vie de bohème assumée. Étienne devient alors La Boétie et ils ne se quittent plus. Une troupe de marginaux truculents et attachants va se regrouper autour d’eux. S’appuyant sur l’article 1587 du Code Civil, ils déclenchent un joyeux foutoir et retrouvent le plaisir du bien-vivre ensemble.

Vive la Crise ! n’est pas spécialement aidé par son casting qui ne pousse jamais suffisamment loin. Je n’ai jamais été un grand fan de Jean Marie Bigard acteur et cela ne changera pas du tout après ce film. Et puis il y a des scènes qui s’enchaînent sans grande cohérence, qui sont juste là pour raconter des petites histoires de « gens » et pas de grandes histoires. Sauf que sauver le tout avec quelques scènes drôles et sensibles ne permet pas d’apprécier l’ensemble de façon juste. Vive la Crise ! insuffle aussi un peu de poésie dans son histoire, mais Jean François Davy veut taper sur tout et avec tout, et le mélange n’est pas toujours aussi brillant qu’il ne devait l’être. Cela ne suffit pas de mettre plein de personnages fantoches dans un film et imaginer que par la suite tout va coller. Le plus drôle dans Vive la Crise ! ? Sûrement nous rappeler l’article 1587 du code Civil qui nous dit que l’on a le droit de goûter dans un commerce tout ce que l’on est sensé goûter avant d’acheter (et notamment le vin). Bon, c’est pousser le truc un peu trop loin tout de même mais cela reste assez fun.

Note : 2/10. En bref, ça partait d’un bon sentiment mais c’est raté.

Date de sortie : 10 mai 2017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article