Critiques Séries : American Horror Story : Cult. Saison 7. Episode 5.

Critiques Séries : American Horror Story : Cult. Saison 7. Episode 5.

American Horror Story : Cult // Saison 7. Episode 5. Holes.


Alors que l’épisode précédent révélait déjà pas mal de choses sur l’histoire des personnages et de la saison, « Holes » a décidé de faire de plus amples révélations. Et elles sont pour le moins surprenantes. L’épisode nous révèle un peu plus de l’histoire de Kai et notamment dans un flashback qui le ramène un peu plus jeune, assistant à une scène de meurtre : sa mère tuant son père avant de se suicider. Et puis son frère, qui va trouver une solution à toute cette histoire. Sauf que son frère a un lien intéressant avec l’histoire de cette saison : c’est le Dr Vincent, thérapeute d’Ally. Je dois avouer que tout cela est assez fun mine de rien car si l’on nous révèle que Ivy fait partie du groupe de Kai, le thérapeute d’Ally est aussi dans la combine. Je me demande comment cette dernière va bien pouvoir s’en sortir car elle est cernée par tout un tas de personnages complètement cinglés qui tuent comme bon leurs semble. Comme dans cette scène ultra gore où un homme est en pleine séance de « suspension » ou alors quand un autre est assassiné par un pistolet à clous (on apprend d’ailleurs qu’il faut 13 clous dans le crâne pour mourir… merci Ryan Murphy). Si pour le moment on ne sait pas si le frère de Kai est impliqué dans le culte de Kai, on sait en tout cas qu’il y a un lien et que le Dr Vincent n’est pas le personnage le plus sain d’esprit de toute l’histoire d’American Horror Story : Cult.

Surtout quand on le voit expliquer calmement comment ils vont garder le corps de leurs parents dans la maison, les laisser se décomposer tranquillement et vivre leur vie de leur côté. C’est une grande surprise de voir Ivy faire partie du culte de Kai, mais d’un autre côté cette partie de l’histoire est un peu reléguée au second plan face aux autres révélations sur l’histoire de Kai et sa famille. Ivy a une place intéressante dans ce culte dans le sens où elle reste en retrait et se retrouve finalement coincée. Elle sait qu’elle risque sa vie si jamais elle quitte le culte de Kai. Il y a encore pas mal de bons moments, notamment avec le présentateur télé incarné par Dermot Mulroney face aux clowns. La séquence est plutôt fun. Je me demande qui est le personnage sous le masque dans son grenier mine de rien, car on ne l’a pas encore vu et je ne serais pas surpris que cela soit un personnage important de l’histoire. Finalement, avec Ally toujours terrifiée (et ce petit clin d’oeil à Fenêtre sur cour), American Horror Story : Cult continue de développer son histoire efficacement. Je suis complètement accroché à cette saison malgré son côté crétin par moment et le fait que le scénario est peut-être trop poussif. Mais les révélations fonctionnent et le rythme est là, que demander de plus à un tel divertissement ?

Note : 7/10. En bref, des révélations s’enchaînent et le rythme ne retombe pas.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

vts 05/10/2017 11:15

Quels révélations ça se sentait à plein nez la secte et que sa copine y était. La seule révélation c'est que le psy est le frère de Kai ..