Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story : Cult. Saison 7. Episode 6.

11 Octobre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Horror Story

Critiques Séries : American Horror Story : Cult. Saison 7. Episode 6.

American Horror Story : Cult // Saison 7. Episode 6. Mid-Western Assassin.


Ce que je trouve d’assez fascinant avec cette saison de American Horror Story : Cult, c’est cette capacité que la saison a de nous surprendre et de nous retourner l’esprit à chaque épisode. Et cet épisode ne fait pas vraiment dans la demi-mesure. Bien au contraire, et ce même si l’un des rebondissements de ce soir était légèrement prévisible. Qu’un disciple de Kai se soit retourné contre lui ? C’est un peu facile mine de rien mais la série joue la carte de façon assez intelligente pour une série qui ne cherche pas forcément ici à l’être. Meadow est donc ce personnage qui venait frapper à la fenêtre d’Ally à la fin de l’épisode précédent. Sauf que Meadow croit toujours en Kai, et la scène d’ouverture de l’épisode suggérait de toute façon un rebondissement du genre. Si cette scène a été censurée lors de la diffusion en direct, l’épisode avec les scènes de « shooting » est fort heureusement présent sur Internet. Mais Meadow a beau avoir douté de la loyauté de Kai, elle s’est rendu compte que finalement Kai s’intéresse à Meadow pour des raisons différentes. Meadow est amoureuse mais Kai, on sait qu’il n’est amoureux que d’une chose : son culte. Le reste, il le fait par intérêt. Et cet épisode vient de le démontrer clairement quand son visage s’illumine à la fin de l’épisode.

Que Ally aille sauver Meadow est assez fun, surtout que cela donne une scène plus cocasse que réellement brillante. Puisque nous sommes chez Ryan Murphy, il fallait qu’il y a une scène de sexe gay en parallèle. C’était une obligation. Mais malgré le côté rigolo de la chose, American Horror Story : Cult s’amuse et cela se ressent. Car c’est aussi très communicatif. Puis nous avons Sally Kepler (incarnée par Mare Winningham) qui n’a pas été suffisamment bien utilisée alors que la série la tue dans l’épisode où elle commence à devenir intéressante. Mais quand on voit qu’elle a voulu se présenter face à Kai, on savait qu’elle ne pourrait pas faire long feu. Mais quoi qu’il en soit, American Horror Story : Cult a su orchestrer le tout avec un vrai rythme du début à la fin de l’épisode. Je dirais presque que la scène d’ouverture gâche la résolution finale et tout le déroulement de l’épisode. Mais l’on découvre aussi que le Dr Vincent pourrait bien ne pas savoir que son frère tient un culte. J’aimerais bien en savoir plus sur ce personnage mais le Dr Vincent sait pour le moment rester un personnage mystérieux. C’est tout ce que je peux attendre de lui. Reste à voir comment Ally va s’en sortir maintenant qu’elle va être accusée d’avoir tiré sur tout le monde. Cela devrait également sauver Ivy, qui veut la garde de son enfant et avec Ally en prison, ce devrait être plus facile.

Note : 7/10. En bref, le rythme est là et l’histoire avance malgré quelques raccourcis légèrement dérangeants à mon goût.

Commenter cet article

vts 12/10/2017 11:04

Pour la scène gay ils sont défroqués et 2sec après ils sont habillés en surgissant dans le garage c'est mal fait et en plus j'avais compris que Meadow était avec eux car ils l'avaient attaché et dans le trou comme par hasard plus aucune corde et en plus ils tuent direct pourquoi là attendre tranquille dans le garage bref cette saison est mauvaise