Critiques Séries : Arrow. Saison 6. Episode 1.

Critiques Séries : Arrow. Saison 6. Episode 1.

Arrow // Saison 6. Episode 1. Fallout.


Si les gens changent, Arrow reste toujours la même et c’est ici un peu à son désavantage. L’an dernier, Arrow avait proposé une saison brillante car elle était pleine de propositions et surtout permettaient de changer un peu d’air après quelques temps de stagnation et d’errance. Mais Arrow reprend et elle ne cherche plus à évoluer. En tout cas, pas dans cet épisode et c’est bien l’un des problèmes ici. Dans cet épisode nous avons droit à plusieurs trucs : des flash-backs (encore ? Oui, mais ça va pour une fois ils sont récents), une résurrection (comme d’hab quoi), un vilain mystérieux qui va permettre d’introduire l’intrigue de la saison (ce qui ne change pas trop non plus) et puis bien d’autres intrigues qui permettent de se remettre dans le bain sans jamais imaginer que Arrow a réellement changé. Car la série ne change pas. Même si les personnages tentent d’évoluer et que la série tente de leur donner de la matière pour que justement ils avancent. La série nous offre alors aussi un twist que l’on a l’impression d’avoir vu plusieurs fois dans la série mais étrangement, il est plutôt bien amené alors on ne peut pas trop critiquer Arrow là dessus. Car au fond, l’épisode reste efficace et nous délivre pas mal de bons moments. Il y a largement de quoi apprécier ce qui nous est proposé, même si l’on a connu la série en bien meilleure forme l’an dernier.

Peut-être aussi est-ce à cause de la saison précédente qui n’avait peut-être pas suffisamment donné de pistes pour cette année et créer un véritable engouement. Surtout que quand on voit que la série atteint son pire score historique, je trouve que c’est un peu compliqué de se dire que la série était attendue cette année. Du coup, cet épisode transforme un peu tout en quelque chose de très familier, que l’on a déjà vu ici et là alors qu’ils auraient clairement pu nous plaire autrement. « Fallout » tente de nous faire passer un bon moment et c’est déjà pas mal mais c’est un épisode qui est sensé donner le ton de la saison, et nous balancer dans la gueule du loup. Ce que je regrette c’est qu’il ne le fasse qu’à moitié et pas à fond, donc on ne peut qu’être déçus à la fin. Les problèmes de Quentin vont alors prendre en otage une bonne partie de l’épisode mais je trouve dommage que Arrow ne sache pas faire de cette histoire quelque chose de réellement indispensable. Du coup, Arrow va à tâtons sans réellement trouver une dynamique qui pourrait me plaire suffisamment. J’espère que la suite de la série saura se reprendre en main avant de tout perdre et délivrer une saison décevante.

Note : 5.5/10. En bref, peut mieux faire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article