Critiques Séries : Star. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Star. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Star // Saison 2. Episodes 1 et 2. The Winner Takes it All / Insecure.


La première saison de Star était une grande déception et le public n’a pas vraiment répondu présent. Peut-être car justement ce n’était pas une série suffisamment efficace et qui reposait sur trop de mauvaises idées. Cette saison tente de corriger les défauts de la première saison, notamment en intégrant le monde d’Empire dans le monde de la série. Ce n’est pas une mauvaise idée mais pas forcément ce qui va sauver pour autant la série. Les personnages sont alors plongés dans de nouvelles intrigues au travers de ces deux épisodes qui proposent une introduction comme une autre à cette aventure. Ce n’est pas une mauvaise chose mais ce n’est pas aussi brillant que cela ne pourrait l’être non plus. Je n’ai pas réussi à m’attacher à des personnages comme ceux de la série donc cela ne m’a pas spécialement aidé non plus. Le personnage de Star notamment qui continue d’être une vraie tête à claques alors que cela pouvait être un très bon personnage. Mais ce n’est pas vraiment le cas ici. Dans « The Winner Takes it All », il est question de musique, de sortie de l’album du groupe et bien entendu d’autres thématiques chères à la série. Comme le bullying avec Simone. La série cherche à traiter de problèmes de la société, ce que Empire ne fait pas vraiment par exemple. Mais ce sont les intrigues personnelles de chacun qui ne sont pas passionnantes.

Les thématiques abordées ici ne sont pas mauvaises mais quand on a des intrigues pivots comme celle de Alexandra qui déménage chez Derek, on s’ennuie. Car les personnages ne sont pas attachants à cause du travail qui a été fait dans la saison précédente et qui n’était pas à la hauteur de mes attentes. La série tente alors de faire un lien avec Empire en créant une histoire entre Jamal Lyon et Carlotta. Queen Latifah, que l’on a pu voir dans le premier épisode de la saison 4 de Empire dans son rôle de Carlotta, permet donc de faire une sorte de mini cross-over, pas spécialement brillant mais qui fonctionne dans le sens où Star est en train de développer son univers et le relier à un autre. On sent aussi que c’est une tentative désespérée de la part de FOX de rassembler les publics des deux séries alors que Empire est plus que jamais sur le déclin et que Star n’a pas été le succès escompté. Peut-être car les séries musicales c’est à nouveau terminé ? Ou alors que Empire a tellement déçu au fil des épisodes qu’elle n’est plus du tout intéressante désormais. Je ne sais pas. « Insecure » de son côté tente encore une fois de donner à Star l’occasion de développer des intrigues autour de la musique car c’est ce qui fonctionne le mieux là dedans.

Les titres (et clips) sont là pour nous faire apprécier Star et ça fonctionne dans « Insecure ». Car le monde de la musique, du management, du business, etc. permettent de créer un petit truc en plus. Ici, la nouvelle tête du label aimerait bien que le groupe change un peu d’image afin qu’elles puissent avoir une chance d’entrer en compétition avec d’autres artistes. L’idée n’est pas mauvaise, et j’ai presque l’impression que Star s’inspire alors ici de ce que l’on a pu voir par le passé avec de vrais groupes qui ont tenté de changer d’images afin de coller un peu plus avec un public adulte. Je pense à Fifth Harmony qui a su dévier petit à petit, Little Mix, etc. et j’en passe qui au fil des albums démontrent une certaine maturité. En tout cas, Star ne brille pas forcément mais n’est pas mauvaise non plus car elle semble avoir envie de changer. Ce n’est pas encore aussi efficace que l’on pourrait le souhaiter, mais il y a des pistes qui donnent un peu d’espoir.

Note : 5/10. En bref, encourageant mais pas brillant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article