Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Gifted. Saison 1. Episode 3.

17 Octobre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Gifted

Critiques Séries : The Gifted. Saison 1. Episode 3.

The Gifted // Saison 1. Episode 3. eXodus.


Ce nouvel épisode de The Gifted s’ouvre sur un nouveau flashback et cette fois-ci un flashback d’Eclipse (son nom de rue) et Polaris il y a de ça trois ans avant les évènements de la série. Tout cela manque cruellement d’intérêt et surtout d’efficacité. A ce moment là, j’ai eu l’impression que The Gifted nous servait une introduction à un épisode d’une saison bien plus lointaine que la première. Car ce n’est que le troisième épisode et un truc aussi ennuyeux n’aide pas spécialement à apprécier ce que The Gifted a encore à nous offrir par la suite. Et l’histoire de Polaris et Eclipse est terriblement prévisible et tout cela ne nous permet pas d’aller de l’avant avec le reste des histoires. J’ai l’impression que The Gifted commence déjà à tourner un peu en rond alors le résultat est légèrement décevant. C’est sans compter sur les dialogues qui sont assez faibles eux aussi alors qu’ils auraient très bien pu faire quelque chose de beaucoup plus efficace. Les personnages sont encore faibles et peu attachants. Il va falloir donner un coup de fouet à tout cela pour que cela puisse devenir réellement efficace. J’ai l’impression que la mise en scène est celle d’une série de Eric Kripke de ces dernières années. Quiconque à vu Timeless ou Revolution sait à quel point de scénariste a souvent du mal à lancer des histoires fantastiques.

Supernatural était finalement un coup de génie pour lui. Mais The Gifted, on la doit à Matt Nix (Burn Notice) et ce dernier était capable de faire bien plus palpitant et fun que ce truc souvent mou du genou qu’il nous délivre ici. Car je me fous complètement de l’histoire de Polaris et Eclipse étant donné que The Gifted décide surtout de se concentrer sur le côté romancé de la chose et moins sur l’action. C’est sans compter toute cette histoire de souvenir et du pouvoir des souvenirs. J’ai trouvé le propos un peu trop lourd pour que l’on se sente impliqués dans l’histoire. Finalement, « eXodus » est donc un épisode complètement déstructuré qui mélange tellement de choses et de personnages que le téléspectateur finit par s’égarer. Si seulement c’était au moins un peu plus rythmé que ça, alors peut-être que j’aurais pu apprécier autant cet épisode que les précédents dans lesquelles j’avais entrevu une certaine forme de potentiel. J’espère aussi qu’il y a bien plus en stock autour de la famille Strucker que toutes ces leçons de vie que la série tente de leurs apprendre. Et que les enfants Strucker vont développer une personnalité car bon… The Gifted est pour le moment très maigre.

Note : 4/10. En bref, un épisode décevant…

Commenter cet article