Critiques Séries : Arrow. Saison 6. Episode 8.

Critiques Séries : Arrow. Saison 6. Episode 8.

Arrow // Saison 6. Episode 8. Crisis on Earth-X (Part 2).


Après le mariage de Barry et Iris dans l’épisode de Supergirl précédent, cet épisode est la suite directe de l’épisode précédent avec tout ce qu’il faut de nazis et d’action fidèle à un cross-over et ses dangers. L’épisode est rythmé, sans aucun temps mort, mais je trouve que le ton n’est pas encore toujours très bien trouvé et c’est dommage car il y avait le potentiel de faire un truc ici. L’épisode nous offre donc pas mal de bonnes scènes de combat, des dialogues corrects et une excellente séquence où nos héros se préparent à tuer du nazi. Utiliser le nazisme cependant dans une période comme celle qui est vécue sur le sol américain, et notamment d’une façon aussi cartoonesque casse un peu le propos et les envies d’Arrow ici. Les dialogues n’aident pas spécialement. S’il est plaisant de voir Tommy Merlyn revient dans l’univers d’Arrow et Cie, son retour n’est pas très utile non plus. Ce n’est qu’un peu de fan service alors que le personnage va se suicider en croquant une dent pleine de cyanure. Je pense que la série aurait pu faire les choses autrement et surtout de façon plus efficace. Le cross-over a un concept, et bien qu’il soit fun et met en place les scènes ensemble les unes avec les autres, il n’y a rien de bien bon dans les dialogues ce qui refait tomber la série comme un soufflé par moment alors que le rythme qui est donné aurait pu créer un excellent épisode d’Arrow.

Mais Arrow est en transition cette année, ce qui n’aide pas toujours à apprécier le tout à sa juste valeur. Ou en tout cas pas comme je pouvais le sous entendre. Comme dans la première partie de ce grand cross-over, les scènes les plus intéressantes sont celles qui ont une raisonnante plus émotionnelle et que les personnages utilisent alors de façon intelligente. Et certaines lignes de dialogues sont légèrement outrancières comme celle d’Overgirl « Oliver is ten times the man Hitler ever was! » alors que la série n’aurait sûrement jamais dû écrire des trucs pareilles. Mais ce n’était pas un sujet facile à exploiter et je dirais que Arrow ne sait pas nécessairement quoi en faire si ce n’est créer de jolies scènes d’action qui permettent à la série de grandir plus ou moins bien. Overgirl à côté s’avère sympathique comme personnage, mais on aurait pu espérer autre chose de la part du scénario là aussi car les dialogues ne sont pas suffisamment forts. Le premier film des X-Men avait fait un joli travail pour parler de l’Holocauste à sa façon, et du IIIe Reich, mais je dirais que Arrow ne maîtrise pas toujours le sujet qu’elle a entre les mains et s’égare.

Note : 6/10. En bref, peut mieux faire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article