Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 3. Episode 7.

Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 3. Episode 7.

Mr. Robot // Saison 3. Episode 7. Frederick+Tanya.chk.


La fin justifie t-elle les moyens ? C’est ce que l’on peut se demander avec cet épisode de Mr. Robot qui gère les conséquences de l’épisode précédent. Mais cet épisode dit aussi au revoir à deux personnages qui n’ont jamais vraiment été emblématique dans la série mais restaient des personnages de Fsociety. Les deux hackers Trenton et Mobley sont donc accusés des plus gros attentats jamais commis sur le sol américain. Je pense que les deux étaient vraiment dépassés par ce qui se passe. Le cold-open de cet épisode m’a étrangement fait penser à Breaking Bad. Je ne sais pas pourquoi mais disons qu’au premier abord, tout cela est très déconnecté de ce que l’on aurait pu imaginer. Si la fin de l’épisode donne une conclusion au cold-open et nous permet donc de comprendre son but, il y a un truc qui est très étrange au premier abord et qui lui aussi fonctionne. Puis nous avons Darlene et Angela alors que cette dernière est complètement désemparée. La façon dont Angela réagit face aux attentats est intéressant. Elle est désarmée, perdue et en train de culpabiliser. Car pour elle, tout cela est de sa faute. Sa seule façon d’aller mieux est de faire lecture en arrière sur un immeuble qui s’écroule afin d’imaginer que tous ces gens sont morts mais sont revenus à la vie.

C’est une image qu’elle veut garder en tête et Mr. Robot s’en sort très bien pour dépeindre tout cela de façon brillante et surtout rythmée. L’épisode ne permet pas de voir un monde meilleur arriver, surtout que finalement ce sont toujours les plus riches qui contrôlent les révolutions. Le FBI est en train de batailler en parallèle mais notre agent du FBI préférée n’est pas si bête que ça. Alors que le nom de Whiterose vient s’ajouter au dessus de celui de Tyrell dans son organigramme de l’organisation Dark Army. J’aime bien cette enquête que l’on suit en parallèle car elle donne clairement un caractère palpitant à l’histoire. J’ai hâte de voir l’épisode suivant, surtout avec un tel cliffangher. Whiterose continue d’asseoir son pouvoir et si Mr. Robot ne semble pas avoir sorti le personnage de son univers, le prochain épisode pourrait bien lui donner un rôle plus important. J’aime bien la façon dont visuellement la série donne le ton avec Whiterose, utilisant une sorte de filtre et/ou de lumière rose afin d’imager le personnage. Et enfin nous avons Elliot/Mr Robot alors que Mr. Robot veut des réponses. Il veut comprendre pourquoi tout cela. Car ce n’était pas pour ça que Fsociety avait été créée au départ.

Je me demande comment la saison va évoluer mais le chemin que Mr. Robot prend pour le moment me plaît. Et cela change de la plupart des séries. Par ailleurs, les ressemblances avec Breaking Bad dans la narration se font ressentir de plus en plus à mon goût ici.

Note : 8.5/10. En bref, encore un solide épisode mené tambour battant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Kevin 25/11/2017 10:53

Cette série me fait de plus en plus penser à Breaking Bad, ne serait-ce dans cet épisode que pour la fuite de la cadillac qui s'écrase dans le rocher, cet humour bien placé tournant au ridicule une scène de tension. Les personnages sont tellement bien écrits, le jeu d'acteur d'Angela Moss est sublime, les choix musicaux, etc.. c'est la première fois que je prends autant mon pied devant une série depuis Breaking bad.