Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 4.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 4.

The Walking Dead // Saison 8. Episode 4. Some Guy.


La saison 8 de The Walking Dead était pour le moment assez décevante voire catastrophique. Rien ne fonctionnait et la série tournait en rond. Par chance, ce nouvel épisode est probablement le véritable point de départ de la saison après trois semaines d’errances en tout genre. « Some Guy » s’ouvre sur un flashback et un nouveau discours de notre très cher Roi Ezekiel. Cela aurait pu être naze, mais c’est tout le contraire car l’épisode sait maintenir un rythme omniprésent sans aucun temps mort. Sur le papier, cet épisode aurait pu être la plus grosse des catastrophes. Il n’y avait rien de vraiment palpitant pour me donner envie d’aller au bout de l’aventure. Mais par chance tout l’épisode fonctionne et c’est clairement sans difficultés le meilleur de la saison jusqu’à présent. Et c’est aussi la première fois que l’on peut voir cette guerre avec Negan devenir quelque chose de potentiellement palpitant. Et pas seulement juste une excuse pour des tirs croisés entre les personnages avec des morts à la fin du compte. L’épisode reste alors ici centré principalement sur Ezekiel et Carol, et les conséquences de l’épisode précédent. Tout cela permet de créer une histoire avec des enjeux certes prévisibles mais centrés sur le développement des personnages.

Cet épisode n’est pas spécialement géré avec nuance ou quoi que ce soit mais il fonctionne suffisamment bien pour nous donner envie d’aller au bout des aventures de chacun. C’est aussi pour cela que le cold open fonctionne si bien. Il y a des moments plus philosophiques aussi qui fonctionne avec Ezekiel alors qu’une fois de plus cela aurait pu être encore palpitant. L’épisode n’a de cesse de revenir sur des sujets intéressants pour The Walking Dead, et encore plus que ça, intéressants pour la saison. Notamment en remettant en question la place de Roi Ezekiel, ou même en concentrant une bonne partie de l’action sur Carol. Cette dernière reste l’un des meilleurs personnages de la série alors si elle venait à disparaitre je crois qu’il n’y aurait plus de grandes raisons de regarder la série. Surtout qu’elle a l’occasion ici de démontrer un peu plus de son côté bad-ass dans la série et je trouve le résultat assez sympathique finalement. Cela chance de ce que l’on avait pour habitude de voir et tout cela me rassure. Finalement, si cette semaine The Walking Dead parvient à transformer l’essai et surtout à prouver que cette saison 8 peut devenir intéressante, il va falloir voir si ce n’est qu’un one shot ou bien si le prochain épisode peut être aussi palpitant.  

Note : 8/10. En bref, The Walking Dead se réveille et il était temps.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article