Critique Ciné : Baby Boss (2017)

Critique Ciné : Baby Boss (2017)

Baby Boss // De Tom McGrath. Avec la vois de Timothé Vom Dorp et Stefan Godin.


Alors que Dreamworks développe plusieurs franchises au cinéma, elle continue de proposer une offre originale avec notamment ici Baby Boss. Tom McGrath est un habitué de Dreamworks pour avoir mis en scène et écrit les trois volets de la saga Madagascar (et écrit des épisodes des deux séries dérivées, la première sur les Pingouins et la seconde sur King Julian). Avec Baby Boss il démontre encore une fois tout son univers coloré pour notre plus grand plaisir. Bien entendu, Baby Boss est un film destiné aux enfants au départ, mais qui passe pas mal de temps à créer de jolis moments pour que toute la famille s’y retrouve. C’est dynamique et ça s’enchaîne avec la formule que Dreamworks écume depuis plusieurs années désormais. Sauf que ce qui fonctionne le mieux là dedans c’est avant tout la bonne dose d’humour. Certaines scènes du film sont assez inspirées (notamment celle dans le jardin qui transforme en film d’action une scène qui n’a rien d’un film d’action et que l’on avait par ailleurs pu voir en partie dans la bande annonce), ce qui permet de passer un agréable moment. Et le film en profite pour parler du fait que l’on a toujours peur, quand on est enfant, de ne plus être aimé par ses parents quand un petit nouveau arrive.

C'est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !
Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…
Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !

Ce qui fait également plaisir avec Baby Boss c’est le fait que le film sait rivaliser avec ses compères Disney ou encore Pixar en nous offrant un joyeux spectacle vivant qui ne perd jamais le fil et qui fait passer un agréable moment au téléspectateur. Bien entendu, Baby Boss pourrait être encore meilleur et plus poussé mais ce n’est pas forcément ce que l’on vient rechercher ou demander. Cela manque donc de surprises et de trucs qui auraient pu donner au spectateur l’envie de réellement l’apprécier comme des films concurrents comme Comme des Bêtes qui mélangeait intelligemment une réflexion plus adulte derrière le regard très enfantin des choses. On se retrouve donc avec une histoire de relation compliquée entre deux frères. J’ai beaucoup aimé la séquence d’ouverture sensée nous raconter comment sont fait les bébés et comment ils sont préparés. C’est mignon comme tout mine de rien et l’une des forces de ce film. Sauf que cela manque toujours d’un peu de surprises pour permettre de belles envolées. Finalement, Baby Boss est donc un brin décevant alors que le film était réellement capable de faire beaucoup mieux d’une certaine façon.

Note : 5/10. En bref, agréable petit film d’animation.

Date de sortie : 27 mars 2017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article